6 Février 2019

Congo-Brazzaville: Occupation foncière - L'ONU-Habitat lance le plan communautaire

Lministre provincial en charge des affaires foncières du Nord-Kivu, Jean de Dieu Giza, a donné, le 4 février, le coup d'envoi du plan communautaire d'occupation foncière (PCOF) dans le groupement de Kisigari, à Rutshuru.

Le PCOF est un outil qui sera mis à la disposition des communautés dans les sites de Kalengera, Kako et Nyabireye dans le groupement de Kisigari, pour leur permettre de contribuer à l'utilisation et à l'affectation des terres dans leurs communautés respectives. Cet outil les aidera non pas seulement à prévenir les conflits fonciers de manière durable mais également à contribuer à la relance des activités économiques par une utilisation rationnelle de la terre, mieux coordonnée et participative.

Intervenant pour la circonstance, Jean de Dieu Giza a eu des mots justes pour saluer la présence continue de l'ONU-Habitat et de ses activités visant à atténuer les conflits fonciers et à répondre aux besoins d'accès à la terre de la population dans cette partie de sa province. Cela après avoir réitéré « l'engagement de son gouvernement à accompagner l'ONU-Habitat dans la mise en œuvre dudit plan ».

L'administrateur du territoire de Rutshuru, Justin Mukanya, a souhaité que l'ONU-Habitat étende cette expérience dans d'autres groupements et pourquoi pas ailleurs pour assurer un avenir meilleur aux générations actuelles et futures. « L'ONU-Habitat reste un de nos partenaires de longue date, notamment dans la mise en œuvre du projet de planification communautaire foncière participative », a-t-il ajouté, avant de souligner que les communautés vivant dans le groupement de Kisigari sont à prédominance pastorales ou agro-pastorales. Malheureusement, a-t-il regretté, « cette zone fait face à une forte pression démographique ».

Présente au lancement du PCOF, Katungu Kirauli, présidente de l'Association communautaire pour le développement dont le siège social est situé dans la localité de Kako, un des sites pilotes où l'ONU-Habitat exécute le projet de planification communautaire foncière participative, a reconnu que les conflits fonciers font chaque année plusieurs morts et de nombreux blessés, certains graves.

L'ONU-Habitat, a-t-elle poursuivi, mène des campagnes de sensibilisation axées sur la prévention et le règlement de conflit foncier mais aussi sur les droits fonciers. Bref, toutes ces initiatives apaisent les consciences de la population par le fait que qu'elle dispose maintenant d'outils permettant de planifier, pour le futur, l'usage et l'affectation des terres.

Notons que la cérémonie s'est déroulée en présence de l'administrateur du territoire de Rutshuru, des autorités traditionnelles, des leaders locaux, des membres des services techniques et ceux de la société civile.

Congo-Brazzaville

Silas Wamangituka - Le Congolais supervisé par Hambourg

Silas Wamangituka est l'une des révélations de la saison en Ligue 2. D'ailleurs, le jeune attaquant du… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.