6 Février 2019

Angola: Des Français souhaitent investir dans les transports publics à Luanda

Luanda — Des entrepreneurs de la République française ont manifesté mercredi, à Luanda, leur souhait d'investir dans le système de transport en commun afin d'améliorer la mobilité routière dans la capitale angolaise.

Le souhait a été exprimé à la presse à l'issue d'une réunion de courtoisie accordée par le gouverneur de la province, Sérgio Luther Rescova, au groupe d'hommes d'affaires français intéressés à investir à Luanda.

Patrice Fonlladosa, président du Mouvement des entrepreneurs français (MEDEF), a déclaré que l'arrivée d'entrepreneurs était une réponse à l'invitation du Président angolais João Lourenço lors de sa visite en France, où il avait demandé à une délégation d'étudier les domaines d'investissement.

La rencontre a porté sur la connaissance de la langue française dans les domaines des transports, de la santé et sur le fait que les entrepreneurs français attachent une grande importance aux questions de développement humain.

Il a indiqué que les entreprises françaises étaient intéressées à des projets soutenus par des financiers internationaux et souhaiteraient coopérer avec des investisseurs angolais dans les secteurs de l'agroalimentaire, de la formation, du tourisme et des transports.

"En tant que leader mondial du secteur de la santé, nous aimerions transmettre nos connaissances aux Angolais", a souligné le président du Mouvement des entrepreneurs français.

Selon José Moreno, directeur du Cabinet provincial du commerce et de l'industrie du Gouvernorat de la province de Luanda (GPL), l'intention des Français d'investir dans l'industrie, la santé, les transports et l'environnement est d'une grande valeur, car ce sont des secteurs ont justement besoin de soutien.

Il a fait savoir que le gouverneur était disposé à les soutenir institutionnellement afin de compléter les efforts déployés par le Président de la République, João Gonçalves Lourenço, concernant la nécessité d'un soutien international pour le développement de l'économie nationale.

Il a indiqué que des partenariats concrets seront identifiés dans des domaines concrets et que des programmes seront ensuite mis en place pour aboutir à la mise en œuvre de projets.

L'Angola et la France ont signé quatre accords de coopération stratégique en mai, à l'Elysée, à Paris, dans le cadre de la visite officielle du Président de la République, João Lourenço.

Ce sont des accords dans le domaine de la défense; Convention avec l'Agence française de développement (AFD) dans le domaine de l'agriculture; Convention sur la subvention d'études au Fonds d'expertise et de renforcement des capacités de l'Agence française de développement; et l'établissement de la Proparco - Promotion et participation à la coopération économique - Filiale de l'AFD pour le secteur privé.

Angola

Le SME reconnaît son excès contre le député Rabelais

Le Service de migrations et étrangers (SME) a ??reconnu mardi avoir agi avec un zèle excessif en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.