6 Février 2019

Afrique: CAN U20 - Les Aiglons sortent vainqueur du duel des perdants

Dans le duel des équipes qui ont perdu lors des matchs de la première journée du groupe B de cette 21e CAN U20 Total Niger 2019, ce sont les Etalons qui sont tombés suite à leur défaite par 1 but à 0 devant les Aiglons du Mali. C'était en première rencontre du groupe B joué au stade de Maradi le mercredi 6 février 2019.

Avant les matchs de la deuxième journée du groupe B de Maradi, il était surtout question de « malheur au vaincu » entre les Etalons du Burkina et les Aiglons du Mali puisque c'était le match des perdants de la première journée. Les deux formations avaient perdu respectivement devant le Ghana et le Sénégal par le même score de 2 buts à 0. Chacune des équipes connaissant son sort, on s'attendait bien évidemment à une partie engagée.

Mais, après quelques dizaines de minutes de jeu, il n'y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent sinon que des offensives mal coordonnées. Malgré tout, le Burkina va se montrer plus dangereux devant un Mali qui donnait l'impression de jouer frein en mains et qui a failli se faire surprendre à deux reprises au cours de la première période. D'abord à la 13e mn lorsqu'un ballon parvient à l'attaquant Cheick Djibril Ouattara qui, sur le flanc gauche, voit sa frappe repoussée par le gardien malien, Youssouf Koïta en corner. A la 35e mn, c'est Elliass Dianda qui, bien lancé sur le côté droit, ajuste mal son shoot au deuxième poteau où le ballon rase le montant du gardien de but.

Si les Aiglons restent quelque peu timides sur le plan offensif, les Etalons courent toujours dans le camp adverse mais ne parviennent pas à faire la différence comme ce fut le cas à la 50e mn quand l'attaquant de l'ASEC Mimosas et des Etalons, Abdoul Fessal Tapsoba tourne sur lui-même, dans la surface de réparation malienne, avant d'envoyer une frappe qui a failli surprendre le gardien de but, Youssouf Koïta, qui, dans un réflexe, permet de capter le cuir en deux temps.

A la suite de cette action et soit une minute après, les Aiglons vont sortir de leur torpeur lorsque Mamadou Traoré, suite à un ballon venu de la gauche, le reprend de plein fouet à environ 25m face aux buts adverses, dans les filets à la droite du gardien de but, Mohamed Traoré pour l'ouverture du score. Dès lors, le coach burkinabè, Séraphin Dargani opère des changements qui n'ont pas été productifs et le score de 1 but à 0 en faveur des Aiglons reste inchangé. Le Mali conserve ainsi toutes ses chances de qualification dans l'attente des matchs de la troisième journée du groupe B.

Déclarations d'après-match

Séraphin Dargani, Entraineur du Burkina Faso

« Nous avons fait de notre mieux mais, ça n'a pas marché »

"C'était très difficile pour nous dans ce match mais nous avons fait de notre mieux et cela n'a pas marché pour nous. C'est décevant de perdre mais c'est une expérience dont nous allons apprendre. Moubarack Compaoré n'a pas commencé les deux premiers matches car c'est un joueur plus jeune et les joueurs qui ont joué à sa place se sont bien comportés, mais je suis vraiment déçu de ne pouvoir gagner."

Mamoutou Kané, Entraineur du Mali

« Le plus important était de gagner, la manière et le style ne comptent pas »

"Quand on gagne, ça va et quand on ne commence pas à remettre en question notre tactique et nos choix. Mais je partage le même sentiment que l'entraîneur du Burkina Faso parce que ce n'est pas facile. Le plus important était de gagner, nous avons donc réussi car, dans ce jeu, il ne s'agissait que de gagner. La manière et le style ne comptent pas. Nous allons maintenant nous mettre déjà dans le prochain match pour essayer de gagner et voir comment se présente la suite ».

Afrique

Equipe type de Premier League - Avec Sadio Mané, sans Mohamed Salah

Déjà nominé pour le titre de meilleur joueur de Premier League, Sadio Mané se voit… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.