Sénégal: "Wade n'a ni la force, ni le parti pour bloquer les élections" (analyste politique)

Abdoulaye Wade arrive sur scène au siège du Parti démocratique sénégalais, à Dakar, le 7 février 2019.

Diourbel — L'ancien président de la République du Sénégal Abdoulaye Wade n'a "ni la force politique encore moins une formation politique qui peut lui permettre de bloquer les élections" dans le pays, a indiqué, mercredi à Diourbel, l'analyste poltique, Alioune Badara Gaye.

"La sortie de Wade c'est uniquement un discours. Il ne peut pas bloquer les élections dans ce pays. Il n'a ni la force politique qu'il avait, ni le parti qu'il avait. Il n'a pas les moyens de l'Etat qu'il faut pour régler ces problèmes-là", a-t-il dit à des journalistes.

Selon M. Gaye, "la préoccupation première de Abdoulaye Wade c'est de défendre et de protéger son fils Karim Wade".

"Depuis qu'il a perdu le pouvoir, il est en France et son problème fondamental c'est son fils. Naturellement, ça peut se comprendre. Mais peut-on prendre son fils et le mettre au-dessus de l'intérêt de tout un pays qui vous a tout donné", se demande Alioune Badara Gaye.

Pour l'ancien syndicaliste et membre du CDP-Garab Gui du professeur Iba Der Thiam, "l'ancien chef de l'Etat devait plutôt donner une consigne de vote en faveur d'un des cinq candidats".

"Honnêtement, ce n'était pas prévisible par rapport à Abdoulaye Wade. Je ne m'attendais pas à ça.Compte tenu de son discours à son âge, moi je crois qu'il aurait pu donner une consigne de vote et demander à son parti de soutenir quelqu'un", a-t-il martelé.

Toutefois, quelques soient "les stratégies qu'ils mettront en place, notre sécurité [nationale] veillera au grain pour que notre pays fasse l'économie de troubles post-électoraux ou avant même l'élection", a averti l'ancien professeur d'anglais.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.