Cote d'Ivoire: La Société des aéroports de Mauritanie (SAM) à l'école d'Abidjan

6 Février 2019

L'Etat mauritanien vient d'accorder la concession de l'Aéroport international de Nouakchott-Oumtounsy à un exploitant étranger, en occurrence, Afroport filiale de la société des aéroports d'Abu Dhabi).

C'est dans ce cadre que la Société des aéroports de la Mauritanie (Sam), effectue une mission de 24heures en Côte d'Ivoire, ce lundi 4 février 2019.

« L'objectif de cette mission est de s'inspirer du statut, du mode d'organisation et du système de gestion et de recouvrement de la Société d'exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam) qui est modèle de réussite dans le continent », explique Ba Abdoulaye Mamadou, directeur général de la Sam.

M Ba précise toutefois que la SAM continue d'exploiter les aéroports de l'Intérieur du pays. La Mauritanie dispose de 8 aéroports.

Pour Jean-Louis Moulot, nouveau directeur de (Sodexam), cette mission s'inscrit dans le cadre du partage d'expériences entre deux "pays frères". « Il s'inscrit également dans le cadre de la coopération Sud-sud », a-t-il soutenu.

Avant d'ajouter qu'il n'y a aucun contrat formel entre les deux institutions, « c'est une visite da partage d'expériences », dira-il.

La délégation mauritanienne a visité successivement l'Agence nationale de l'aviation civile (Anac), l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (Asecna), l'Aéroport international d'Abidjan (Aeria) avant d'être reçu par le ministère du Transports de Côte d'ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.