6 Février 2019

Cote d'Ivoire: Salon international du livre d'Abidjan - La 11e édition sous le signe de la vulgarisation de la lecture

La 11eédition du salon international du Livre d'Abidjan (sila), qui va se dérouler du 15 au 19 mai au palais de la culture Bernard B. Dadié d'Abidjan, a été lancée le 4 février à l'institut français au plateau, sous le signe de la promotion et de la vulgarisation de la lecture en Côte d'Ivoire. «Pour cette 11eédition du sila, nous passons à une autre étape.

Celle de la promotion et de la vulgarisation de la lecture en Côte d'Ivoire. C'est une édition de la professionnalisation de cet évènement dans tous ses compartiments, surtout faire du livre le compagnon de tous.

D'où le thème "mon livre, mon compagnon au quotidien" », a indiqué Anges N'dakpri, commissaire général du sila dans son discours de présentation d'orientation de l'évènement.

Pour M. N'dakpri, le choix de ce thème est un appel à l'engagement des populations, des autorités, du gouvernement, avec à sa tête le chef de l'État Alassane Ouattara, à faire du livre un compagnon afin que la lecture devienne une seconde nature du citoyen.

«Il faudra qu'au bout du compte, l'on puisse se procurer un livre partout, même dans le plus petit patelin de la Côte d'Ivoire, dans les conditions les plus simples pour aider le lecteur à nourrir l'esprit, à voyager à travers les écrits », a-t-il défini comme objectif de cette édition.

Patrice Thevier, conseiller de coopération et d'action culturelle, par ailleurs directeur de l'institut français, représentant le pays invité d'honneur, la France, a salué cet honneur fait à son pays.

Pour lui, c'est un grand honneur pour son pays d'avoir été choisi comme pays hôte pour cette 11eédition. « Pour le président Emmanuel Macron, le livre est le meilleur vecteur de la langue française. Elle doit être défendue.

C'est une langue universelle. Et c'est à travers les livres qu'elle se traduit et qu'elle se parle », dira-t-il, avant d'annoncer l'arrivée d'une pléiade d'écrivains et d'auditeurs français.

Au nom du ministère de la culture et de la francophonie, Henri N'Koumo, directeur du Livre, des arts plastiques et visuels qui a lancé officiellement le Sila 11, a, pour sa part, invité les populations à faire en sorte que le livre soit le compagnon de route de tout un chacun, et surtout de la jeunesse. « L'industrie du livre dans notre pays est l'une des plus dynamiques dans la sous-région, et même au sud du Sahara.

Ce salon exprime le dynamisme de nos auditeurs. Il est à saluer et à encourager », a-t-il relevé. Comme chaque année, un auteur est à l'honneur au Sila. Pour cette 11eédition, c'est l'Ivoirienne Véronique Tadjo, auteur de plusieurs poèmes, romans et œuvres de jeunesse.

Des rencontres professionnelles pour le renforcement des capacités des auteurs du secteur, des panels littéraires thématiques à travers des débats sont entre autres activités au programme.

Egalement, il sera décerné des prix littéraires et d'édition dont le grand prix national Bernard Dadié de littérature.

Le Sila, il faut le rappeler, est un évènement créé et promu par l'Association des éditeurs de Côte d'Ivoire (Assedi). son objectif est, entre autres de promouvoir l'industrie du Livre en Côte d'Ivoire, de participer à la vulgarisation du livre et de la lecture.

Cote d'Ivoire

Athlétisme - Marie-Josée Ta Lou remporte le meeting de Düsseldorf

Marie-Josée Ta Lou a terminé première lors du meeting de Düsseldorf 2019 en Allemagne sur 60… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.