Cameroun: Affaire Sisiku - Plusieurs médias interdits de couverture au tribunal militaire de Yaoundé

7 Février 2019

BBC, Equinoxe TV/ Radio, Radio France Internationale (RFI)et plusieurs autres médias nationaux et internationaux interdits de couverture à l'audience de SISIKU Ayuk Tambe et compagnie ce jour au tribunal militaire de Yaoundé, vient de nous confier une source militaire qui a requis l'anonymat.

Seuls des organes de presse pro-Biya ont été autorisés à couvrir l'audience de ce jour. Nous pouvons citer entre autres la CRTV, L'Epervier et de nombreux autres organes de presse proches du pouvoir de Yaoundé.

Les médias tels Equinoxe, RFI, BBC , France 24, etc. ne sont pas les bienvenues ici comme nous avons pu le constater.

Il faut souligner que pour la énième audience de ce jour au tribunal militaire de Yaoundé, des représentants de l'Union européenne y étaient présents dans la salle. Information confirmée par notre source

Soupçonnés d'être les cerveaux des rebelles qui ont pris les armes pour réclamer l'indépendance du Sud-Ouest et Nord-Ouest, les deux Régions anglophones du Cameroun, Sisiku Ayuk et compagnie, avaient été arrêtés au Nigeria en janvier 2018, avant d'être transférés au Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.