7 Février 2019

Burkina Faso: 25e anniversaire de la Coordination Saint-Paul de Rimkièta - Une semaine de prière et de fête

Après la présentation de vœux du Conseil paroissial laïc (CPL), des coordinations et des Communautés chrétiennes de base (CCB) au curé Basile Paré et aux prêtres de la paroisse Saint-Augustin de Bissighin, le mercredi 2 janvier 2019, ce fut au tour de la coordination Saint-Paul de Rimkièta de célébrer conjointement sa fête patronale et son 25e anniversaire du 21 au 27 janvier 2019.

Lundi 21 janvier : chapelet ;

Mardi : conférence sur le thème : «Les avortements et les méthodes de contraception» animée par le catéchiste Palgo Félix et le Dr Juliette Kafando ;

Mercredi : prière ;

Jeudi 24 : soirée culturelle ;

Vendredi : chapelet ;

Samedi 26 et dimanche 27 : kermesse.

Ce fut une semaine pour le moins remplie pour la coordination Saint-Paul de Rimkièta, qui célébrait sa 25e année d'existence. Le clou des festivités a été sans conteste la nuit des chorales qui a eu lieu samedi.

Une soirée de sons et lumières marquée par plusieurs prestations de chorales venues des différentes coordinations et paroisses. Première à monter sur scène, la chorale Charles Louanga de Saint-Paul de Rimkièta.

Puis suivront Sainte-Thérèse de l'enfant Jésus de Nonsin Koudré, Sainte-Cécile de Kossoghin, de la coordination Saint-André de Nonsin, Saint-Emmanuel de la coordination Saint-Joseph de Rimkièta, Saint-Jean de Nonsin et Sainte-Philomène de Saint-Paul de Rimkièta.

Ces différentes prestations étaient intercalées par des remises d'attestations aux pionniers, aux anciens présidents, aux anciens secrétaires généraux, aux catéchistes et enfin à d'autres fidèles à titre posthume.

La prière n'a pas été en reste à cette célébration : le dimanche 27 janvier, une messe d'action de grâce a été célébrée par le curé de la paroisse Saint-Augustin de Bissighin, Basile Paré. Après la prière et quelques lectures, celui-ci a demandé à la chorale, qui lui avait promis de faire l'historique de la coordination Saint-Paul, de monter sur scène.

La chorale a égrené les noms des pionniers, en rendant hommage à ces devanciers qui depuis la création de la CCB, alors que le quartier était encore une zone non lotie, ont œuvré à son rayonnement. Ces hommages étaient adressés en particulier à Guissou Abel, celui même chez qui tout a commencé.

Il accueillait en effet dans sa cour les rencontres de la première communauté. Il a malheureusement quitté ce monde dans sa ville natale Koudougou sans avoir vu naître la coordination qui compte en son sein trois (3) CCB : Saint-Mathieu, Saint-Pierre et Saint-Michel.

Hommage a été aussi rendu au premier président Paul Bado, vice-président Dominique Kissou, à Maria Sawadogo, à la première secrétaire générale, Joseph Nana secrétaire à l'information, Simon Kané, secrétaire à l'organisation, Irène Kansila, première présidente des femmes, au premier catéchiste, Mathieu Zabré, au défunt catéchiste volontaire, Elie Zoungrana.

La chorale dans ce récit n'a pas manqué de rappeler que l'actuel président est Emmanuel Zanga, le vice-président, Paul Kompaoré, et le secrétaire général, Paul Doma Bondaoné. Après ce cours d'histoire en chanson, le curé a trouvé inutile de faire son homélie car tout a été dit. Et bien dit !

Après la communion, le président de la coordination a pris la parole pour remercier le curé d'avoir accepté de célébrer cette eucharistie malgré son calendrier chargé.

Il lui a adressé ses vœux les meilleurs en cette nouvelle année ainsi qu'aux notabilités coutumières , à la communauté musulmane, aux pasteurs des différents temples , aux frères, sœurs des coordinations, à tous ceux qui les ont soutenus moralement, financièrement et spirituellement pour que cette fête soit belle. Le président a souligné que malgré l'urbanisation du quartier, la coordination est toujours vivante.

Après la messe, dans la soirée à 16 heures, il y a eu un défilé des femmes des trois (3) CCB avec à la tête, leur président. Des prestations d'artistes et de CV-AV.

Il est à noter que la coordination Saint-Paul avait pour paroisse Notre-Dame de Kolgh-Naaba. Aujourd'hui, elle est rattachée à la paroisse Saint-Augustin de Bissighin.

Pour terminer, le Bureau souhaite qu'avant la fin de son mandat et avec le soutien des fidèles et d'autres personnes de bonne volonté, la chapelle en banco soit reconstruite en dur à l'image des chapelles d'autres coordinations.

Burkina Faso

CAN 2019 - Le Bénin tient en échec le Ghana (2-2)

Avec cette parité, le Cameroun vainqueur de la Guinée Bissau peu avant (2-0) est le seul leadeur de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.