Congo-Brazzaville: Eau et électricité - La SNE et la SNDE changent de noms mais pas leurs enseignes

Les deux sociétés nationales ont été dissoutes pour rompre définitivement avec leur passé. Malheureusement, une année après, les enseignes sont restées les mêmes et les factures portent toujours les mêmes logos.

Réuni en Conseil des ministres le 2 février 2018 à Brazzaville, le gouvernement avait approuvé, en raison de leurs contreperformances, la dissolution de la Société nationale d'électricité (SNE) et de la Société nationale de distribution d'eau (SNDE). « Ces deux sociétés se caractérisaient par une situation technique de quasi-faillite, n'eussent été les subventions versées par l'Etat. Leurs contreperformances en matière de distribution et de commercialisation ont eu pour conséquence de détériorer leurs relations avec leurs clients et usagers respectifs, au point de les rendre exécrables », expliquait le ministre de tutelle, Serge Blaise Zoniaba, au Conseil des ministres. Pour repartir sur des nouvelles bases et surtout rédorer leur image auprès du public, les deux sociétés nationales d'eau et d'électricité avaient décidé de changer de nom. Ainsi, la SNE est devenue Energie électrique du Congo et la SNDE, La Congolaise des eaux.

Ces nouvelles dénominations sont censées traduire l'engagement de ces deux nouvelles entreprises qui entendent non seulement corriger les écarts de compétences constatés autrefois mais également améliorer la qualité des services pour une meilleure fourniture en eau et en électricité. Mais, une année après cette refonte qui leur aurait permis d'avoir une image plus adéquate et une meilleure perception de la part des consommateurs, du point de vue logistique, les choses sont restées les mêmes.

Les deux sociétés continuent à fournir leurs services sous les marques initiales, les enseignes sont restées les mêmes ainsi que sur les papiers officiels. Une situation qui plonge la population dans une confusion totale. « Aujourd'hui on se pose la question de savoir si ces deux sociétés ont vraiment changé de nom. Rien ne le prouve car, leurs bâtiments, leurs véhicules et même leurs tenues de travail sans oublier les factures sont imprégnés des logos SNE et SNDE. Je pense que pour des raisons sociales évidentes, les enseignes devraient être changées afin que les salariés de ces deux sociétés mais également la population puissent mieux s'adapter à cette nouvelle configuration », a fait bserver Mbanza, un client.

Notons que le nom de la société est souvent le reflet de sa démarche stratégique, de ses principes et de ses techniques de fonctionnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.