7 Février 2019

Afrique: Réseaux sociaux - WhatsApp ne fonctionne plus sur un milliard de Smartphones

Photo: Daily News
L'application Whatsapp sur un Smartphone

L'application de messagerie instantanée n'est plus compatible avec un certain nombre de modèle de Smartphones Nokia depuis le 1er janvier dernier, d'après le site www.phonandroid.com.

L'année 2019 démarre mal pour certains utilisateurs des Smartphones. En effet, plus d'un million d'entre eux et plusieurs milliards de ces appareils sont concernés dans le monde entier. Parmi ces smartphones, il y a la marque Nokia 226, 208, 301, C3-00, 515, S40, Nokia Asha 201, Nokia Asha 205 Chat Edition et le Nokia X3-02.5 pour ne citer que celles-là.

Ce sont des mobiles marginaux certes mais qui sont toujours utilisés par des millions de personnes. Et quand on sait que WhatsApp a plus d'un million cinq cent mille utilisateurs, la décision peut représenter certainement un manque à gagner pour l'entreprise. Toutefois, dans certaines circonstances, ce genre de décision est nécessaire afin de se délester d'une charge de travail supplémentaire. « C'était une décision difficile à prendre pour nous mais la bonne afin de fournir aux gens des meilleurs moyens de rester en contact avec leurs proches grâce à WhatsApp », affirme l'équipe de développement sur le blog du site www.phonandroid.com.

Rappelons qu'en 2018, le support de WhatsApp pour les Smartphones sous BlackBerry OS, Blackberry10, Windows 8.0 et pour le Nokia S60 avait déjà été retiré. L'année prochaine, une autre fournée d'appareil sera touchée, et dès le 1er février 2020, l'application disparaîtra des autres vieilles marques comme les Android 2.2.7 et les IPhone sous IOS 7.

Afrique

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.