Ile Maurice: Gelena - Maurice en alerte 1, Rodrigues menacé

Le cyclone tropical Gelena qui se trouvait à environ 715 km au nord-nord-ouest de Maurice, à 4 heures du matin ce vendredi 8 février, pourrait se rapprocher davantage des îles Mascareignes. La station météo de Vacoas a ainsi émis un avertissement de cyclone de classe 1.

Dans son dernier bulletin, elle indique que Gelena se déplace dans une direction générale du sud-sud-est à environ 10 km/h.

La station météorologique précise aussi que le cyclone tropical évolue dans un environnement favorable et pourrait davantage s'intensifier. Le temps à Maurice devrait se détériorer à partir de demain matin, samedi 9 février.

Ce soir, des pluies passagères sont attendues dans l'île. Elles deviendront plus fréquentes dans la journée de demain et seront même accompagnées d'orages dans certains endroits.

Pour ce qui est du vent, il sera léger et variable et soufflera du Sud-Est-ce soir, se renforçant graduellement. Des rafales pouvant atteindre 80 km/h sont attendues demain.

En ce qui concerne la mer, des fortes houles du nord de l'ordre de 3 à 4 mètres sont attendues dès aujourd'hui. Celles-ci pourraient atteindre les 5-6 mètres durant la nuit. La prudence est de mise et les sorties en mer sont vivement déconseillées.

Menace directe

À peine l'alerte 2 levée à Rodrigues, l'île se retrouve à nouveau sous la menace d'une autre dépression tropicale.

«Les données démontrent que le cyclone se déplace plus vite et représente une menace directe pour Rodrigues à partir de ce vendredi», a affirmé une prévisionniste hier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.