Congo-Brazzaville: Vers un réchauffement diplomatique entre Kinshasa et Brazzaville

Photo: Présidence RDC
Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine TSHISEKEDI (à gauche) et Le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso (à droite)

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo quitte Brazzaville ce vendredi. Jeudi, le nouveau président de la RDC a rencontré par deux fois le président du Congo, Denis Sassou-Nguesso. Rien n'a filtré de ces entretiens. Selon le protocole, un communiqué devra être rendu public à l'issue de cette visite.

Le nouveau président de la RDC n'a rien communiqué sur le contenu des deux entretiens qu'il a eus avec son homologue du Congo-Brazzaville.

Un tête-à-tête dans les installations aéroportuaires à son arrivée dans l'après-midi ; un autre, plus long celui-là, au palais du Peuple dans la soirée. Pas de toast non plus au banquet offert par Denis Sassou-Nguesso.

Les malentendus à l'ordre du jour

Pourtant, relève un diplomate, les malentendus de ces dernières années étaient bien à l'ordre du jour de cette première visite à Brazzaville du président Félix Tshisekedi depuis son accession à la magistrature suprême dans son pays.

Selon le même diplomate, le plus important aujourd'hui, c'est de réchauffer les relations, de relancer la commission mixte et de remettre sur table tous les projets de développement mis en veilleuse ces dernières années à cause des élections.

Tshisekedi rencontre la diaspora

Avant de rentrer à Kinshasa par le Beach, le président Tshisekedi devra rencontrer la communauté congolaise, la plus importante communauté étrangère au Congo-Brazzaville. Question sans doute de rassurer ses nombreux concitoyens qui vivent dans ce pays sur sa vision politique pour l'avenir de la RDC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.