Gabon: Le système des Nations-Unies reçu par Estelle Ondo

8 Février 2019

La Ministre de la Famille, de la Décennie de la femme et de l'Egalite des chances, Estelle Ondo a reçu les Institutions des Nations-Unies au Gabon,à son cabinet.C'était ce jeudi 07 février à Libreville. Le rôle de la femme au sein de la société gabonaise a été au centre des échanges avec les experts de l' Unesco,de l' Unicef et l' Unfpa,l' Onusida et le Coordonnateur du système des Nations-Unis dans ce pays.

L'épineuse question du rôle de la femme au sein de la société gabonaise était au cœur des échanges entre la ministre en charge de la Décennie de la Femme, Estelle Ondo et les systèmes de Nations-Unies au Gabon. L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture(Unesco) ; Le Fonds des Nations unies pour l'enfance est une agence de l'Organisation des Nations unies consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants(Unicef), Le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) ; l'Onusida et le Coordonnateur résident des Nations-Unies au Gabon étaient du rendez-vous.

Pour la ministre de gabonaise en charge de la Décennie de la Femme et de l'Egalité des chances, il était question d'examiner l'ensemble des projets dans lesquels ces organismes vont accompagner le gouvernement courant 2019. Aussi, était-il important, pour Estelle Ondo, de faire un bilan, trois ans après le lancement de la décennie de la femme gabonaise." Nous avons reçu tout le système des Nations-Unies au Gabon pour regarder ensemble. Nous avons examiné l'ensemble des projets dans lesquels ces organismes vont accompagner le gouvernement gabonais durant cette année 2019.Il était important aujourd'hui, trois ans après le lancement de la décennie de la femme gabonaise, de faire un bilan" a-t-elle précisé.

S'agissant du Fonds des Nations unies pour la population(Unfpa), il était question entre les deux parties de débattre sur les défis à relever. Les questions liées à la famille, les lois contre les violences faites aux femmes étaient également à l'ordre du jour. Et parlant de la Décennie de la femme, il s'est agi pour le ministère et les institutions des Nations-Unies de trouver des solutions pour mieux accompagner les femmes dans leurs différentes formations, leur prise en compte dans les cercles des décisions." Une feuille de route a été développée. La première étape consiste à faire la méthodologie et la deuxième étape est centrée sur la collecte de données sur le terrain. Elles nous permettront de faire la revue documentaire pour montrer les progrès réalisés ces trois dernières années" explique la ministre.

Mohamed Ahmed Abd, expert à l'Unfpa, chargé de programme de planification stratégique s'est satisfait de cette séance de travail. Stephen Jackson représentant des Nations-Unies au Gabon a aussi apprécié ladite rencontre." Il n'y a rien de plus important que la question de la femme au sein de la société. C'est une question fondamentale pour l'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) dans n'importe quel pays au monde. Pour nous, pour le secrétaire général des Nations-Unies, elle se trouve dans les plus grandes priorités. Nous sommes là pour vulgariser les droits des femmes, pour aider le Gabon avec le nouveau code qui protège et défend la femme et les enfants. Nous sommes avec les autres responsables des Institutions des Nations-Unies au Gabon, unis dans l'action" estime le Coordonnateur du système des Nations Unies au Gabon.

C'est une satisfaction pour toutes les parties présentes lors de la rencontre. Un plan global a été mis sur la table concernant le code gabonais de la famille. Le gouvernement, selon Estelle Ondo, compte sur l'accompagnement de ces organismes pour mettre en place, par exemple, les lois contre les violences faites aux femmes, aux jeunes filles-mères et aux orphelins.

Il faut rappeler à des fins utiles que le Fonds des Nations unies pour la population, créé en 1967, est la plus grande source des fonds de développement international pour la population. En travaillant avec des gouvernements et des ONG dans plus de 140 pays, le fonds appuie des activités qui donnent de l'aide aux femmes, hommes et jeunes

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.