Bénin: Le pays refuse de suspendre l'exécution du jugement contre Sébastien Ajavon

Le Bénin refuse d'exécuter une des ordonnances de la Cour africaine des peuples et des droits de l'homme. Cette dernière a demandé au gouvernement de suspendre l'exécution du jugement à l'encontre de Sébastien Ajavon.

L'homme d'affaires, et ex-candidat à la présidentielle, a été condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à 20 ans de prison en octobre dans une affaire de trafic de drogue. Ses avocats veulent se pourvoir en cassation, mais ils dénoncent aujourd'hui des blocages.

Il se trouve qu'aujourd'hui, l'Etat écrit ou dit qu'il ne va pas exécuter cette décision. Ce qu'il y a de nouveau et qui est encore plus grave est que monsieur Ajavon a levé un pourvoi en cassation contre l'arrêt de la Criet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.