9 Février 2019

Maroc: Troisièmes Assises nationales sur la fiscalité en mai prochain à Rabat

Les 3èmes Assises nationales sur la fiscalité, prévues les 3 et 4 mai prochain à Rabat, ambitionnent de définir, dans le cadre d'une réflexion collective et largement concertée, les contours d'un nouveau système fiscal national, plus équitable, performant, compétitif, intégrant les principes universels de bonne gouvernance fiscale, indique la Direction générale des impôts (DGI).

Dans une note de cadrage, la DGI constate que l'observation attentive du fonctionnement et de la performance du système fiscal actuel laisse apparaître la persistance de plusieurs inefficiences et iniquités qui l'empêchent d'atteindre ses objectifs incitatifs et redistributifs, d'impulsion du régime de croissance de l'économie marocaine et de relèvement de son inclusivité sociale, de son alignement sur les impératifs de durabilité environnementale.

Il s'agit, poursuit la même source, de points faibles qu'il convient de diagnostiquer et de lever dans le cadre d'une vision partagée et renouvelée de la réforme fiscale, à l'occasion de la 3ème édition des Assises nationales sur la fiscalité qui sera organisée sous le thème "l'équité fiscale".

Ainsi la DGI relève que sur le plan économique et social, le système fiscal devrait être mis à contribution, intelligemment, pour dépasser les faiblesses avérées de notre modèle de développement, à savoir le chômage des jeunes et des diplômés et l'aggravation des inégalités, deux phénomènes structurels amplifiés par la faiblesse et l'irrégularité de la croissance.

Et de rappeler que ces 3èmes Assises nationales sur la fiscalité se tiennent dans un contexte particulier, marqué, sur le plan national, par l'amorce d'une réflexion profonde sur le devenir du modèle de développement national, suite aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et sur le plan international, par le durcissement des règles de conformité fiscale.

Pour ce qui est de la méthodologie de l'approche de la réforme du système fiscal, la DGI note que celle-ci repose sur la conception d'un filtre intelligent des propositions et des recommandations à recueillir lors des prochaines Assises nationales sur la fiscalité, ajoutant que les piliers sur lesquels devrait reposer la réforme sont ceux qui vont permettre d'aboutir à un système en phase avec l'économie et qui soutient la croissance et favorise la promotion de l'investissement productif et de l'emploi permanent.

Les travaux préparatoires des prochaines Assises nationales sur la fiscalité seront axés sur plusieurs thématiques dont le pacte social, la gouvernance fiscale, la TVA, l'IR, les incitations et les procédures fiscales, l'intégration de l'informel.

A l'issue des travaux de ces Assises, un projet de loi-cadre sur la fiscalité sera élaboré pour porter les grands principes de la réforme fiscale à venir et la programmation précise, sur 5 ans à partir de 2020, des principaux engagements du Maroc en la matière.

Maroc

Supercoupe d'Afrique - Les «Ultras » du Raja menacent de boycotter la rencontre

Raja Casablanca fait face à la colère de ses supporters. Les « Ultras Rajaoui » menacent de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.