Congo-Brazzaville: Sécurité civile - Des Rotariens impressionnés par la diversité des missions des sapeurs-pompiers

A l'initiative du Rotary Club Libota de Brazzaville, des Rotariens ont visité, le 7 janvier, la direction générale de la sécurité civile pour s'imprégner des missions assignées à cette entité de la police nationale.

Accueillie par le directeur département de la sécurité civile de Brazzaville, le colonel de police Jean Bernard Boyangas, la délégation a été conduite par le président du Rotary Club Libota, Claude Kamba. Sur place, elle a, entre autres, visité le centre de traitement d'alerte et suivi le défilé des moyens ainsi que deux ateliers dont l'un sur le secourisme et l'autre sur le maniement des extincteurs.

Avant cette étape, les Rotariens ont eu droit à la présentation de la direction générale de la sécurité civile par le commandant du centre de secours principal des sapeurs-pompiers de Brazzaville. Présentant cette structure, le commandant Alphonse Bonazébi est revenu sur l'historique de la sécurité civile ainsi que sur ses missions dont celle d'élaborer et de faire appliquer la réglementation en termes de prévention des catastrophes, sauvegarde et protection, sans oublier la défense civile en période de guerre.

« Ils ont appris beaucoup de choses parce que bon nombre parmi eux pensaient que la sécurité civile n'exerçait que des missions de sapeurs-pompiers d'une manière globale, notamment les missions d'incendie, de secours à personne, de sauvetage. En arrivant sur le terrain ils ont, par contre, été édifiés sur la diversité des missions de la sécurité civile parmi lesquelles la prévention, celles liées à la défense civile, à l'organisation des secours, aux risques chimique et industriel », a expliqué le commandant Bonazébi.

Selon lui, à la faveur des ateliers organisés à cet effet, les visiteurs ont compris comment réaliser un geste qui sauve dont celui consistant à arrêter une hémorragie. Le Rotary Club constitue, a-t-il ajouté, un grand groupe de société très utile du fait que ses actions contribuent efficacement au bien-être des citoyens comme l'objectif visé par la sécurité civile.

A l'issue de cette visite guidée, les Rotariens ont pris l'engagement de vulgariser les différentes missions des sapeurs-pompiers auprès de la population, dans les entreprises et administrations. « Nous savions seulement que les sapeurs-pompiers éteignaient le feu, aujourd'hui sur le terrain, nous avons appris beaucoup de choses sur eux. Ils interviennent dans notre vie à tout moment. Je ne savais pas que les sapeurs-pompiers pouvaient transférer un malade d'un hôpital à un autre. Nous allons les accompagner en véhiculant le message partout, en vulgarisant leurs missions », a assuré Claude Kamba, insistant sur le numéro d'urgence 118 pour appeler les sapeurs-pompiers.

Notons que les sapeurs-pompiers et les Rotariens œuvrent presque pour les mêmes valeurs : altruisme, solidarité et humanisme.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.