Togo: Sécurité alimentaire - Solidarité et complémentarité

8 Février 2019

La Cédéao a conçu un dispositif de Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA), destinée à des opérations d'urgence en cas de crise alimentaire conjoncturelle.

L'organisation ouest-africaine, grâce à un appui financier de l'Union européenne, accompagne le réseau des structures publiques (sociétés d'Etat, agences, offices, commissariats, etc.) en charge dans chaque pays membre de la gestion des stocks nationaux. C'est le RESOGEST dont une rencontre régionale s'est déroulée vendredi à Lomé.

RESOGEST regroupe depuis 2017 les pays membres de la Cédéao et du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS).

Lors des discussions, les participants ont souligné la nécessité d'établir une coopération étroite fondée sur la complémentarité/la subsidiarité entre trois lignes de défense pour faire face à ces crises alimentaires répétitives : les stocks de proximité, les stocks nationaux, et une réserve régionale de sécurité alimentaire permettant de faire jouer la solidarité régionale en cas de crise alimentaire majeure.

Le ministre togolais de l'Agriculture, Koutéra Bataka, a rappelé la disponibilité de son pays à faire jouer la solidarité en cas de crise grave.

'Notre pays dégage des excédents céréaliers chaque année. Je ne doute pas que nous pourrons à l'avenir contribuer à l'approvisionnement de la réserve régionale de sécurité alimentaire', a-t-il indiqué.

Ce dont s'est félicité Youssouf Maiga, le président du RESOGEST.

'Si tous les pays étaient comme le Togo, ce serait une grande avancée pour la sous-région'.

Cette région du monde a été épargnée ces dernières années par de graves famines, mais la sécheresse fait peser une menace permanente sur les pays sahéliens.

Le Togo est un contributeur régulier du PNUD à qui il vend ses excédents agricoles en cas de besoin dans la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.