Tunisie: Les femmes artistes au-devant de la scène

9 Février 2019

Mettre le patrimoine local en avant

Ce type de festivité est une occasion de présenter le patrimoine culturel de Bizerte, qui demeure un symbole de créativité, d'innovation et d'excellence.

Par ailleurs, M. Chokri Tlili, commissaire régional, a invité les participantes à ce festival à établir de véritables partenariats avec les pays arabes dans le domaine de l'art dans le cadre de l'expérience acquise afin de garantir une image distinctive de la Tunisie dans le cadre d'une scène culturelle diversifiée, basée sur l'innovation et le développement ainsi que pour ouvrir les portes du succès à toutes les énergies de toutes les communautés de Bizerte.

De son côté, M. Fouad M'hamdi, président du club de presse, a souligné la nécessité d'efforts concertés dans le cadre d'un partenariat visant à répondre au service de la culture locale et à la combinaison d'une couverture médiatique qui rapporte les événements locaux pour promouvoir l'activité culturelle à Bizerte et refléter ainsi une image digne de cette ville.

Des genres artistiques différents

Il faut noter que cette session n'est pas destinée seulement à la poésie féminine, mais également aux arts plastiques, appelé en arabe «Bi Richatihonna» ou «Avec leurs plumes», ainsi qu'aux mélodies et concerts tunisiens et algériens.

Des débats culturels auront lieu aussi en marge de ce festival autour des thématiques : «Les questions féminines dans la poésie féministe», «Créativité de la femme arabe entre l'original et le contemporain» et«L'esthétique de la composition dans la poésie féministe tunisienne contemporaine». Tous les participants se sont montrés tout-à-fait prêts pour garantir la réussite de ce festival, et promouvoir l'image de notre culture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.