Algérie: Touati pour une nouvelle Constitution pour l'édification d'un Etat social et démocratique

Blida — Le président du parti du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a plaidé vendredi depuis Blida pour une nouvelle Constitution choisie par le peuple en vue d'"édifier un Etat social et démocratique dans le cadre des principes islamiques".

Dans une allocution prononcée lors de la conférence régionale du FNA pour les wilayas du Centre, organisée au niveau du centre culturel de la commune d'Ouled Yaiche, M. Touati a indiqué que son parti "plaide pour une nouvelle Constitution qui sera choisie par le peuple en vue d'édifier un Etat démocratique et social selon les principes islamiques", estimant que "la Constitution actuelle n'est porteuse d'aucune idée ni ambition, c'est pourquoi il est impératif de consulter le peuple concernant la Constitution du pays".

Evoquant, par ailleurs, la non participation de son parti à la prochaine présidentielle pour absence des conditions requises, le président du FNA a rappelé que son pari était toujours "attaché à son idée relative à une étape de transition permettant l'élaboration d'une Constitution adoptée par le peuple".

Aussi, M. Touati a appelé à "lutter contre la corruption au sein de la société, à éradiquer le népotisme dans tous les secteurs et à imposer la justice sociale entre les citoyens à travers la consécration de la primauté de la loi".

Pour rappel, cette conférence régionale est la quatrième et la dernière après celles tenues au sud, à l'est et à l'ouest du pays, en attendant la tenue prochaine d'une conférence nationale.

Cette rencontre a vu la participation des cadres et militants du FNA venus de 11 wilayas (région centre).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.