Ile Maurice: Tornade à Sébastopol - «Mo garson ti pou gagn lékor azordi...»

«Mo garson ti pou gagn lékor azordi...» Sosil Jankee, 84 ans, en tremble encore. Hier vendredi 8 février, une mini-tornade a endommagé sa maison, ainsi qu'une cinquantaine d'autres à Sébastopol. Faisant voler en éclats des vitres, voltiger des feuilles de tôle, des chauffe-eau solaires... et même une télévision ! Il n'y a heureusement eu aucun blessé.

Au dire de Sosil Jankee, il pleuvait et elle se trouvait à l'extérieur pour récupérer les vêtements qu'elle avait mis à sécher plus tôt. C'est à ce moment que la tornade de faible intensité a frappé Sébastopol. L'octogénaire déclare ne pas pouvoir décrire ce qu'elle a vu. Encore choquée, elle ne cesse de répéter : «Gran mersi bondié mo'nn sapé.»

«C'était du jamais-vu !» lance, lui, Vikash Woocheet, un autre habitant. «Je suis sorti pour fermer les fenêtres, mais ce que j'ai vu était incroyable.» Ce phénomène, précise-t-il, n'a duré que cinq minutes. «Tout s'est passé très vite, renchérit Vandish Kehlary. De gros vents ont commencé à tout détruire sur leur passage.»

Du côté de la station météo de Vacoas, on précise que la mini-tornade a été causée par une différence de pression. «Ce sont des nuages formés dans la région, des cumulonimbus, qui sont responsables de la dégradation soudaine du temps.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.