Angola: Le service d'identification civile essaie un nouveau modèle d'assistance au public

Huambo — Un nouveau modèle de service public est testé depuis le début de l'année dans la province de Huambo par le Service d'identification civile et criminelle, afin d'éviter l'encombrement des utilisateurs dans les postes de délivrance de cartes d'identité et de casiers judiciaires.

Le responsable local du Service d'identification civile et criminelle, Hélder Paulo Gomes, qui s'adressait à l'Angop, a expliqué que cette méthode reposait sur l'alerte précoce, avec une moyenne de 150 utilisateurs par jour.

De cette manière, a-t-il ajouté, les utilisateurs pourraient se voir attribuer des cartes d'identité et des casiers judiciaires aux dates et heures indiquées, évitant ainsi des flux quotidiens.

"Le citoyen, après avoir soumis les documents requis, marque, de sa propre initiative, le jour où il a l'intention de traiter le document. Selon la place vacante à la date indiquée, un mot de passe lui sera attribué et, en même temps, il est enregistré dans la liste de contrôle ", a-t-il précisé.

Hélder Paulo Gomes en a profité pour faire appel à des citoyens munis de cartes d'identité dont l'expiration approche de faire le renouvellement quelques mois à l'avance, afin d'éviter également les contraintes de dernière minute.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.