Congo-Brazzaville: Solidarité - Le Groupement mobile de police fait don de sang à la population

L'acte a été posé, le 8 février, à l'hôpital de base de Makélékélé, le 1er arrondissement de la ville capitale, sur initiative du commandement de la structure.

Expliquant le bien-fondé du geste, le colonel de police, Guy Jonas Tsiba, commandant du Groupement mobile de la police (GMP), a indiqué il n'y avait rien de plus compatissant que donner un peu de son sang pour sauver la vie d'un compatriote. « Présentement, nous sommes en train d'exécuter les instructions du directeur général de la police, qui a bien voulu que nous puissions, dans le cadre de la police de proximité, assister la population d'une manière désintéressée ; l'assister, c'est aussi faire un geste de solidarité, par exemple, donner du sang. Ainsi, dans le cadre de nos activités futures qui vont émailler les 30 ans du Groupement mobile de la police (GMP), nous avons prévu aussi une action d'assistance à la population », a-t-il poursuivi.

Ravie par cette initiative, le Dr Ndalla, cheffe de poste de la banque de sang de l'hôpital de base de Makélékélé, a déclaré : « Dans notre structure, on a plus de demandes que d'offres. On est incapable de satisfaire tout le monde. Quand une personne a besoin de deux poches de sang, le plus souvent, nous n'arrivons pas à la satisfaire. Si ce genre de don pouvait se faire chaque trois mois, cela pourrait couvrir ce manquement ».

Elle a, par ailleurs, précisé : « Pour un donneur qui arrive pour une première fois, nous demandons qu'il se présente à nos services pour venir chercher les résultats. Pour un homme, le temps qu'il lui faut pour attendre est de trois mois ; pour une femme, quatre. Et c'est à la prise de résultats qu'il ou qu'elle sera confirmée donneur ».

« C'est une bonne initiative du fait que le mois passé, nous avons eu un cas où un de nos éléments était en manque de sang. On était obligé de le faire venir de Pointe-Noire. C'est à partir de là que nous avons compris l'utilité de donneur de sang. Si chaque année ce genre d'opération pouvait se faire, cela pourrait aider à sauver des vies de nos compatriotes », a, pour sa part, estimé le sous-lieutenant de police, Précieux Anguima Oko, commandant de la 5e compagnie du GMP.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.