Cote d'Ivoire: Bouaké - Deux milliards de FCfa à mobiliser auprès des contribuables

9 Février 2019

Pour sa part, Christophe Allé, directeur des affaires financières (Daf) de la mairie, a expliqué que pour atteindre cet objectif, il y a un nouveau mode opératoire qui a été mis en place. Il s'agit, à travers cette opération, de pouvoir identifier tous les contribuables dans un fichier informatisé.

Le conseil municipal met en place des moyens pouvant lui permettre d'avoir des ressources afin de réaliser son programme de développement.

Deux milliards de FCfa. C'est la somme que Nicolas Djibo et son conseil municipal souhaitent mobiliser, au cours de l'exercice 2019, auprès des commerçants et autres opérateurs économiques qui sont les principaux contributeurs au budget de la mairie de Bouaké. C'est l'information que Mme Korotoumou Diomandé, 2e adjoint au maire, a tenu à partager avec les populations, mercredi, à la salle de mariage de la mairie, à l'occasion du lancement de l'abonnement au titre de l'année 2019. Pour atteindre cet objectif, les autorités ont une vision. «L'abonnement qui consiste à l'enregistrement des contribuables ainsi qu'à l'acquittement, par la même occasion, de leur première mensualité, est un moyen d'avoir des ressources nous permettant de réaliser notre programme de développement», a-t-elle expliqué. Selon elle, c'est avec la somme collectée auprès des commerçants et opérateurs économiques que la mairie pourra entreprendre un certain nombre de réalisations telles que le reprofilage des routes, la construction de centres de santé, d'écoles, de commissariats de police. Dans le domaine du social, elle dira que c'est grâce à ce budget qu'un fonds est mis en place pour la prise en charge des élèves de parents modestes. «En payant les taxes, vous contribuez au développement de la commune. Vous devez en tirer une légitime fierté», a-t-elle lancé aux contribuables.

Pour sa part, Christophe Allé, directeur des affaires financières (Daf) de la mairie, a expliqué que pour atteindre cet objectif, il y a un nouveau mode opératoire qui a été mis en place. Il s'agit, à travers cette opération, de pouvoir identifier tous les contribuables dans un fichier informatisé. «Nous allons avoir une traçabilité claire de nos contribuables», a-t-il précisé. Et d'ajouter : «Nous allons recueillir les données et les coordonnées de tous les contribuables visités, afin de pouvoir fixer le taux d'imposition de chacun d'entre eux. Ce qui leur permettra d'avoir leurs kits composés de l'autorisation d'exercer leurs activités, de mettre à leur disposition leurs quittances et leurs macarons, après qu'ils ont payé leurs premières mensualités».

L'année passée, des agents de la collecte ont été distingués pour leur abnégation au travail. En marge de ce lancement, leurs supérieurs ont tenu à saluer leurs mérites afin qu'ils servent d'exemple à leurs collègues.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.