9 Février 2019

Ile Maurice: GMD Atchia - Steffi répond aux attentes de son recteur

«Les personnes avaient tort de dire que 2017 était un accident de parcours.» Propos d'Afhmez Oozeer, recteur du collège GMD Atchia, à Port-Louis, en s'adressant aux élèves réunies dans la salle de gym. Cet établissement a célébré sa troisième lauréate grâce à Steffi Li Ka Li Ting Chung. En 2017, deux élèves s'étaient distinguées en devenant les premières lauréates du collège.

Le recteur, qui compte 39 ans de service, pouvait à peine cacher ses émotions lorsque l'express l'a rencontré à son bureau, quelques minutes après la proclamation des résultats. «Je prends ma retraite cette année. C'est une fierté personnelle de pouvoir vivre cela. Regardez ce dossier», dit-il, en brandissant un classeur rempli de fichiers. «Le premier nom affiché est celui de Steffi. Je m'y attendais.»

Roulement de tambour, pétarades et acclamations ont accueilli Steffi Li Ka Li Ting Chung et ses parents. Ils habitent à une dizaine de minutes du collège. Dans l'euphorie et avec la fumée émanant des pétarades, l'alarme incendie s'est déclenchée. Mais la situation est restée sous contrôle, fort heureusement. À son arrivée, la lauréate a remercié son recteur et ses enseignants. Ses parents, visiblement émus de l'accueil, lui ont emboîté le pas.

La jeune fille, qui rêve de rejoindre son frère aîné en Angleterre pour des études en comptabilité, a tenu à remercier le Bon Dieu. Avant de rendre un émouvant hommage à ses parents. Elle souligne que sans leur soutien et leur affection, elle n'aurait pas pu en arriver là.

«Ma maman est une femme au foyer et mon père est retraité. Mes parents ne m'ont, certes, pas aidé académiquement mais leur support moral tout au long de mon parcours scolaire a été largement suffisant. Je ne les remercierai jamais assez.» Quel est son secret pour devenir lauréate ? Pour Steffi, il n'y en a pas. «Mais le travail assidu dès le primaire, la motivation et beaucoup de prières m'ont permis d'accomplir ce rêve d'enfant.» Ses parents abondent dans le même sens. «Son recteur a bien encadré les enseignants et à leur tour, ils ont bien guidé ma fille. Elle a travaillé vraiment dur pour en arriver là.»

Steffi compte désormais profiter de cette réussite en famille avant de prendre une décision finale quant à ses études supérieures.

Ile Maurice

Rodrigues - Des restrictions pas dans l'intérêt du tourisme estime Roussety

Outre l'agriculture, le tourisme souffre également à Rodrigues. Selon Johnson Roussety, leader du Front… Plus »

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.