Algérie: Présidentielle - "Le peuple saura défendre sa volonté de rupture"

Bouteflika président de la république algérienne

Medea — Le président du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Abderrazak Makri, a estimé samedi à partir de Médéa que le peuple saura, lors de la prochaine présidentielle, défendre sa "volonté de rompre avec le passé et de l'émergence d'une nouvelle ère".

"Si le peuple s'implique pleinement dans le scrutin du 18 avril prochain et se mobilise pour défendre son choix, l'Algérie assistera alors à un nouveau départ", a indiqué le président du MSP lors d'un meeting populaire organisé à la maison de la culture Hassan-el-Hassani de Médéa.

"Rien ne pourra se décider au détriment de la volonté des électeurs et personne ne pourra leur imposer un autre choix que celui exprimé par la voie des urnes", a-t-il martelé, ajoutant que "seul le peuple peut faire avorter toute velléité de fraude et représente un véritable rempart contre toute manœuvre destinée à usurper son choix".

La stabilité du pays dépendra, a souligné Makri, de la "volonté de tous à respecter le choix qui émanera des urnes et de l'engagement à garantir un scrutin libre et transparent", assurant que la présidentielle de 2019 "diffère des précédentes et qu'il sera difficile d'exclure le peuple de l'équation politique eu égard aux aspirations grandissantes de ce dernier pour le changement et la rupture avec les pratiques du passé".

Le président du MSP s'est dit "optimiste" quant aux chances de remporter la prochaine élection, se déclarant favorable, une fois élu à la magistrature suprême du pays, à "l'ouverture d'un large dialogue avec l'ensemble des composantes de la scène politique nationale, afin de rapprocher les différentes vues et travailler, main dans la main, pour amorcer un nouveau départ".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.