Mali: Des déserteurs de retour au sein des Fama

Près de 600 déserteurs de l'armée malienne ont répondu à l'appel du gouvernement, et acceptent de revenir dans les rangs. Ils avaient déserté en 2012, peu avant ou peu après le déclenchement de la crise du nord du Mali. Dans un premier temps, ils seront regroupés à plusieurs endroits du pays, pour une « remise à niveau ».

Parmi les déserteurs de retour, les officiers sont regroupés à Bamako dans un camp. Les sous-officiers, dans une garnison à Markalla, localité située à un peu moins de 300 km au nord de Bamako, alors que les soldats ont pris la direction de l'extrême ouest près de la localité de Kayes.

Les témoins qui ont pu leur rendre visite parlent « d'hommes décidés à faire la paix ». Les près de 600 militaires de retour subiront dans un premier temps une « remise à niveau ». Il faut leur réinculquer les habitudes d'hommes d'une armée régulière, explique un haut gradé malien.

Dans un second temps, ils seront redéployés pour ceux qui n'ont pas encore l'âge de la retraite. Lors de leur redéploiement, certains iront probablement grossir les rangs des troupes du G5 Sahel. Ils ont un avantage, quasiment tous originaires du Nord, ils connaissent le terrain.

Mais si certains ont répondu à l'appel du gouvernement, quelques centaines d'autres traînent pour le moment les pieds. Il s'agit notamment des certains militaires toujours dans membres de la CMA, l'ex-rébellion. Quelques anciens membres des FDS ont de leur côté rejoint les rangs des jihadistes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.