Soudan: Mission des antiquités slovaques reprend ses travaux au Soudan

Khartoum, 10 — La Mission des antiquités slovaques retournera au Soudan l'année prochaine après avoir découvert un certain nombre d'artefacts dans l'État Al'Shimaliah, la zone Dim Al-Hajj.

Cela a été annoncé par le chef de la mission, Dr. Joseph Hoodies, qui a passé trois semaines avec les membres de la mission, de 11 personnes, dans la localité de Meroë.

Le chef de la mission a révélé qu'ils avaient trouvé ces artefacts sur leur recherche, mais ils n'ont pas pleinement vérifié leur suivi à quelles familles royales dans la période de la règne Napata.

Au cours d'une conférence à Khartoum, Dr. Hoodies a déclaré qu'ils ont commencé à étudier la région à l'année précédente et que ce qu'ils obtiennent à les pousser à revenir à la région à nouveau et continuer les recherches.

Il a, également donné une lecture sur la première visite des nobles slovaques en 1881 au Soudan, et les voyages de chasse qu'ils ont effectués à la recherche d'animaux et examinés à travers les images, qui ont été affichées à l'écran, les routes et les ports qu'ils ont traversés dans leurs voyages et utilisés pour expliquer les cartes, les dessins et les illustrations des lieux et des personnalités.

Il est à noter que, chaque membre de la mission slovaque a repris ses activités de recherche dans la région de Dim Al-Hajj.

Le Forum a été assisté par le consul général honoraire de la République slovaque, les experts des antiquités, le ministère du tourisme, quelques ambassadeurs soudanais, étrangers et les dirigeants du Forum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.