Sénégal: Madické Niang - "J'irai à la rencontre de Me Abdoulaye Wade"

Ziguinchor — Le candidat de la coalition "Madické 2019" Me Madické Niang a déclaré dimanche à Ziguinchor (sud) être disposé à rencontrer l'ancien président de la République Me Abdoulaye Wade à l'égard de qui il ne garde "aucune forme de rancune ou de sentiments négatifs".

"Personne ne peut oublier la proximité que j'ai entretenue avec Abdoulaye Wade. J'irai à sa rencontre une fois à Dakar. C'est lui qui a dit qu'il souhaite rencontrer tous les candidats de l'opposition. Je lui parlerai directement de ma disponibilité ou je contacterai son entourage", a notamment dit Madické Niang.

Il animait dimanche à la mi-journée une conférence de presse à Ziguinchor où il est en train de mener plusieurs activités alliant rencontres, visites de proximité et caravanes.

"Moi Madické Niang, je ne garde aucune forme de rancune, encore moins de sentiments négatifs à l'égard de l'ancien président Abdoulaye Wade. Je continue de lui vouer la même considération et la même affection" -t-il souligné.

"Si toutefois je ne le rencontre pas malgré ma bonne intention, il n'y aura aucune forme de déshonneur. Les Sénégalais sauront que j'aurai fait mon devoir", a poursuivi Madické Niang.

Abdoulaye Wade est mon ainé. Il m'appartient d'aller à sa rencontre. Même s'il n'avait pas émis le souhait de rencontrer les candidats de l'opposition.

Quand il y a une divergence entre deux personnes, celle qui prend l'initiative de faire taire cette divergence va recevoir les faveurs d'Allah", a insisté M. Niang rappelant ainsi une recommandation de l'Islam

Devant des journalistes, Me Madické Niang a réitéré son attachement à l'ancien chef de l'Etat. "Je n'aurais jamais d'appréciations négatives à l'endroit d'Abdoulaye Wade quelque soit son attitude à mon endroit.

Si Me Wade réunissait tout le peuple pour ne dire que du mal à mon endroit, je ne répondrai pas ou je ne dirai que du bien de lui", a-t-il laissé entendre.

A la question de savoir s'il va solliciter un soutien de Wade pour son élection à la Présidence de la République, Madické Niang répond avec philosophie.

"Je laisse le président Wade avec sa conscience. Moi j'ai fait ce qu'il me revenait de faire. Je mène le combat sur le terrain politique. Et je suis la seule chance du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition)".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.