Sénégal: Ousmane Sonko - "Si les jeunes sortent voter, nous gagnerons au 1er tour"

Rufisque — Le candidat Ousmane Sonko de la coalition "Sonko président" s'est dit convaincu de "remporter l'élection présidentielle au 1er tour", si les jeunes retirent leurs cartes et sortent voter le 24 février.

"Sur les 6 600 000 électeurs inscrits, les 4 millions sont des jeunes. Et si tous les jeunes sortent voter, nous allons gagner au 1er tour", a-t-il assuré devant ses militants et sympathisants, samedi à Rufisque.

"Nous avons la jeunesse du Sénégal et quiconque a la jeunesse de son côté va gagner l'élection. Cette jeunesse a décidé de prendre son destin en main", a-t-il ajouté.

Ousmane Sonko a appelé les jeunes à retirer leurs cartes et à aller voter pour le triomphe de sa coalition au soir du 24 février.

"Nous allons gagner la présidentielle. J'en ai la certitude mes chers parce que les Sénégalais ont envie de changement", a-t-il assuré devant des militants scandant "Sonko Président".

Se disant compter sur la jeunesse et la diaspora sénégalaise, Ousmane Sonko fait noter : "vous avez tous suivi mon séjour à New-York, au Canada, à Paris, Italie, Espagne, Belgique et Suisse, aucun des autres candidats ne peut rassembler autant de personnes".

Pour le candidat de "Sonko président", "les artisans du Sénégal, tailleurs, menuisiers, maçons, mécaniciens, entre autres, les commerçants, le monde paysan, les pêcheurs, les éleveurs qui connaissent son programme" vont voter pour lui.

"Si on a autant de monde, soyez sûrs que nous allons gagner avec la manière", a t-il encore assuré.

Ousmane Sonko a demandé à ses militants d'aller "convaincre le maximum de personnes, de se présenter le jour du vote dans les centres à 7 h 30, d'y rester après le vote pour contrôler afin d'éviter d'éventuelles fraudes".

"Ne permettez à personne de donner aux gens de l'argent pour les appeler à voter pour un candidat. C'est une infraction que personne ne doit accepter" a lancé Ousmane Sonko.

"Si vous faites cela, à minuit Macky Sall sera battu... " a encore dit Ousmane Sonko, arrivé samedi à Rufisque un peu avant minuit après sa rencontre avec l'ancien chef d'Etat, Me Abdoulaye Wade, à Dakar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.