10 Février 2019

Tunisie: Quand l'arbitre s'emmêle les pinceaux !

L'arbitre Radhouane Necib s'est tristement distingué en oubliant d'exclure un joueur qui venait de recevoir deux cartons jaunes lors du match de D2 algérienne entre le MC El Eulma et le NC Magra (0-0).

Voilà le genre de bourde qui représente le cauchemar de tous les arbitres ! Lors de ce match l'arbitre a commis une énorme bévue en sanctionnant le latéral droit d'El Eulma, Taoufik Bouhafer, de deux cartons jaunes en l'espace de 19 minutes, mais en oubliant de l'expulser ! Comme raconté par le site Dzfoot.com, l'officiel a d'abord averti Bouhafer pour une obstruction à la 56e minute, avant de lui adresser un nouveau carton jaune à la 75e minute suite à un tacle en retard.

Quand le doute s'installe

On a alors senti le doute s'installer chez l'homme en noir qui a semblé demander des explications à l'intéressé. Mais Necib lui a finalement accordé le bénéfice du doute et comme ni ses assistants ni l'autre équipe n'ont bronché, Bouhafer a pu passer entre les mailles du filet... Le joueur a toutefois été rattrapé par la patrouille puisque la LFP l'a ensuite suspendu pour un match. On peut aussi imaginer que le NC Magra dépose une réserve. Pour l'heure, aucune sanction n'a été évoquée au sujet de l'arbitre Radhouane Necib, surnommé «Rivaldo», mais celui-ci est en fin de carrière et une mise au placard n'est pas à exclure. Surtout que l'homme de 40 ans est un «récidiviste». En 2016/17, la Fédération algérienne l'avait suspendu pour toute la saison après avoir accordé un penalty imaginaire à l'USM Alger...

Tunisie

Les Français interceptés seraient des agents des renseignements

Le 14 avril, un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.