Ile Maurice: Sébastopol - Une «mini-tornade» s'invite au mariage

10 Février 2019

Une invitée surprise est venue jouer les trouble-fête à Sebastopol. Son nom : Tornade, mini-tornade. Le vendredi 8 février, elle a provoqué panique et désolation sur son passage. Un mariage a même été «décalé» à cause d'elle...

«Dékorasion, latwal, feray, tou inn anvolé», raconte Kumar Choony, qui n'en revient toujours pas. Ce genre de chose, il n'en avait vu que dans des films jusqu'ici. Même si l'intensité du phénomène n'a rien à voir avec celle de Twister, n'empêche que la mini-tornade a tout de même endommagé une dizaine de maisons.

C'est alors qu'ils apportaient les dernières touches aux préparatifs du mariage que la tornade est arrivée en coup de vent. «Pa koné kot sorti. Il y avait des dégâts partout dans la cour, c'était le chaos.» Toute la famille et les voisins ont alors retroussé leurs manches pour sauver la situation. Finalement, le mariage aura bien lieu ce week-end, bien qu'avec du retard.

Mais il y a plus grave. Chez plusieurs habitants de la région, des vitres ont volé en éclats, des morceaux de toiture ont cédé, des feuilles de tôle sont allées se nicher dans des arbres. Sébastopol en a décidément vu de toutes les couleurs. Les 5 minutes durant lesquelles la mini-tornade leur a rendu visite a semblé durer une éternité. Chez certains, les dégâts sont estimés à plusieurs dizaines de milliers de roupies.

Hier, samedi 9 février, selon les responsables réunis au siège du National Disaster Risk Reduction Management Center, des officiers régionaux de Flacq étaient à pied d'oeuvre afin de s'assurer que tout retourne à la normale le plus rapidement possible.

«Les réparations sont en cours», affirme ainsi Satianand Woocheet, un habitant de la région. «Le CEB a également réagi rapidement et le courant a été rétabli dans les plus brefs délais.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.