Sénégal: A Mbour, Ousmane Sonko promet d'instituer une Journée mondiale du Kankourang

Mbour — Le candidat de la coalition "Sonko Président", Ousmane Sonko, a promis d'instituer une "Journée mondiale du Kankourang", s'il est élu président de la République, une manifestation dont Mbour serait la capitale.

"Dans notre programme, nous avons décidé de créer une Journée mondiale du Kankourang dont Mbour sera la capitale. Ce qui va être une journée de convergence et d'attraction qui va renforcer le développement de notre tourisme", a notamment dit M. Sonko.

Le leader de PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité), en campagne électorale dimanche à Mbour, a dit vouloir s'appuyer sur la promotion du patrimoine culturel pour développer la culture sénégalaise.

Il a dans cette perspective promis de mettre en place un programme d'investissement, de réhabilitation et de sécurisation des sites touristiques du Sénégal, afin de relancer ce secteur.

Cela va aller de pair avec la diversification de l'offre de produits touristiques, en tirant profit de la richesse culturelle "sans commune mesure" du Sénégal, a indiqué Ousmane Sonko dont l'ambition est de mettre en œuvre "un programme cohérent intégré de lutte contre l'avancée de la mer" sur tout le littoral.

"Je dis bravo à cette jeunesse sénégalaise qui a compris les enjeux de l'élection présidentielle de 2019. Cette jeunesse a compris que cette élection de 2019 est la sienne, c'est pourquoi je n'ai pas de doute quant à notre victoire", a déclaré Ousmane Sonko.

La caravane d'Ousmane Sonko, qui voulait se rendre au quai de pêche de Mbour où le candidat devait tenir un rassemblement, a dû faire face à des partisans de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui avaient déjà occupé l'espace, barrant la route avec l'aide de leurs véhicules.

Un face-à-face entre la sécurité de BBY et celle d'Ousmane Sonko a été évité de justesse, et ce dernier, las d'attendre, est descendu de son véhicule au moment où sa sécurité était déterminée à forcer le passage.

Le candidat de la coalition "Sonko Président", qui voulait faire une déclaration au quai de pêche de Mbour, a dû finalement le faire devant la mairie de Mbour.

Il assure que sa coalition est déterminée à faire face "à la violence verbale, physique, en plus de la violence d'Etat", avant d'inviter "les forces de défense et de sécurité pour qu'elles prennent les dispositions nécessaires en sachant qu'elles sont là pour tous les citoyens et qu'elles doivent faire en sorte que la campagne se déroule dans de bonnes conditions".

A l'entame de sa déclaration, le candidat de "Sonko Président" a demandé à l'assistance de consacrer une minute de prières pour le repos des gendarmes décédés accidentellement le même jour dans la région de Sédhiou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.