Algérie: La formation professionnelle au menu de la prochaine commission mixte Algéro-Soudanaise

Alger — La coopération entre l'Algérie et le Soudan dans le secteur de la formation professionnelle sera inscrite au menu des travaux de la prochaine session de la commission mixte, a indiqué dimanche le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnel dans un communiqué.

A l'issue de l'audience qu'a accordée le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki à l'ambassadeur du Soudan en Algérie, El Obeid Mohamed El Obeid, il a été décidé conjointement d'inscrire, dans le cadre des travaux de la prochaine session de la commission mixte , la coopération et l'échange d'expérience dans le domaine de la formation professionnelle.

Parmi les principaux axes de cette coopération, l'échange de programmes et de documentations techniques et pédagogiques, le jumelage des établissements de formation et d'enseignement professionnels des deux pays.

Lire aussi: Le taux de chômage en Algérie à 11,7% en septembre 2018

La question relative au perfectionnement, à la formation et le recyclage des formateurs et des gestionnaires relevant du secteur, sera également débattue lors des travaux de de la commission mixte, précise la source.

Les deux responsables ont souligné, à l'occasion, l'intérêt de promouvoir la coopération en matière de valorisation des ressources humaines, en soutien à la dynamique des échanges économiques et commerciaux des deux pays, ajoute le communiqué du ministère.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.