11 Février 2019

Angola: Le Gouvernement dépense des millions d'euros pour l'évacuation des patients - Ministre de la Santé

Menongue — Le Gouvernement angolais travaille d'arrache-pied à la formation spécialisée de médecins dans divers domaines afin de réduire les coûts d'évacuation des patients nationaux à l'étranger, qui sont importants, a déclaré samedi dans la municipalité de Cuito Cuanavale, Cuando Cubango, la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

"Les chirurgies orthopédiques, l'hébergement, les billets d'avion, les coûts sont très élevés, ils peuvent s'élever à environ 15 000 euros ou plus pour chaque patient et atteindre 4 millions d'euros par an", a expliqué la gouvernante.

Elle a ajouté que le pays avait des limites en ce qui concerne les spécialistes de divers domaines professionnels, les capacités techniques et les unités hospitalières, mais qu'un grand travail était fait pour inverser la situation, avec le soutien du Président de la République, João Lourenço.

Selon Sílvia Lutucuta, le ministère de la Santé s'est engagé dans la formation spécialisée pour augmenter le nombre de médecins de famille dans les domaines de la pédiatrie, de la gynécologie, de l'obstétrique, de la santé publique, de la médecine interne et de l'anesthésie.

Sur le fonctionnement de l'Hôpital général de Cuando Cubango, la gouvernante a assuré que le secteur donnerait un traitement approprié.

"Le plus important sera la fourniture de services aux populations locales, avec un accent sur la formation via le partenariat avec la République voisine de la Namibie, la Zambie et l'Afrique du Sud, afin de renverser la situation et avec un service différencié", a-t-elle souligné.

S'adressant à la presse, à l'issue d'une visite de travail de deux jours dans la province de Cuando Cubango, la ministre de la Santé s'est inquiétée du retard des travaux du nouvel hôpital commencés en 2006 et qui sont paralysé il y a six ans.

97% de la valeur a été versée aux entrepreneurs, y compris son équipement.

La gouvernante a indiqué que le secteur de la santé travaillait dans le sens de criminaliser pénalement les entrepreneurs, précisant que le ministère ferait appel à la justice pour un traitement rapide, car la situation dépasse déjà les compétences de son secteur.

Le seul centre de santé de Cuito Cuanavale, situé au siège municipal, rencontre de grandes difficultés, soit de la part du laboratoire, puisqu'il ne fonctionne qu'avec un microscope et des tests rapides.

Elle a également exprimé sa préoccupation à propos de la population frontalière qui, faute de spécialistes dans les hôpitaux locaux, a émigré vers les pays voisins en quête de soins médicaux, parcourant plus de 300 kilomètres.

Angola

Confirmation de 17 nouveaux cas de rougeole

Dix-sept cas de rougeole ont été enregistrés dans tout le pays au cours des trois premiers mois de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.