Tunisie: Ligue des Champions - Le CA veut sa revanche

11 Février 2019

Pour ce genre de rencontre, ce qui compte c'est de gagner et de récolter les points. Mais cette fois-ci, la mission du CA sera beaucoup plus compliquée.

Il doit à la fois s'imposer pour conserver ses chances extrêmement limitées de qualification , et sauver son honneur. Il devra venger ses couleurs et son histoire massacrées très récemment par une formation congolaise très solide et terriblement efficace en attaque. De ce fait, la tâche du CA ne sera pas évidemment aisée, notamment avec un moral perturbé.

Pour retrouver la confiance...

Lors du dernier match du Club Africain en championnat face au Club Sportif d'Hammam-Lif, jeudi dernier, le public clubiste présent au stade d'El Menzah a été fou de rage. Les joueurs et les responsables étaient lourdement critiqués et ont fait l'objet d'insultes tout au long du match malgré la victoire arrachée in extremis. Une colère bien justifiée pour un public qui a toujours fait preuve de loyauté et d'amour platonique pour l'écusson de son club. Et pour faire plaisir à ce public, les joueurs "Rouge et Blanc" ont une seule solution, se révolter et essayer d'oublier le calvaire de la RDCongo où ils se sont montrés timorés et faiblards. Les joueurs de Bab Jedid doivent bien saisir cette chance unique afin de retrouver la confiance de leurs supporters et rétablir le prestige du club. Finalement, seule la victoire pourrait atténuer l'horrible fardeau qui pèse sur les épaules du peuple clubiste. Un résultat négatif peut causer de graves conséquences

Des changements attendus...

Depuis la déroute face à Mazembe, tout le monde a constaté que beaucoup de changements ont été effectués au sein du camp clubiste. C'est plutôt évident, un tel effondrement ne peut jamais passer sous silence. L'entraîneur par intérim, Khaled Souissi, a choisi d'écarter un bon nombre de joueurs du groupe clubiste pour la rencontre de Ligue 1 face à Hammam-Lif. Sur le plan de l'arrière-garde qui s'est montrée fébrile et déséquilibré, Bilel Ifa s'est trouvé dans les tribunes côte à côte d'un Chiheb Salhi peu expérimenté et qui avait l'air garé. Le milieu de terrain orchestré par un Oussama Darragi transparent et un Ghazi Ayadi épuisé était également mis à l'écart. Et offensivement, Yassine Chamakhi et Derrick Sasraku sont restés au bord de la touche. De l'autre côté, le duo Waly Diouf dans l'axe défensif et Wajdi Sahli en attaque ont marqué leur présence pour la première fois cette saison. Leur apparition était très convaincante et assez respectueuse notamment après une absence trop prolongée.

Cependant, ils ne seront pas sous le commandement du staff technique du CA face à l'ogre congolais car ils ne sont pas inscrits dans la liste africaine. Un casse tête-chinois pour les coachs clubistes qui seront obligés de faire appel de nouveau à Ifa dans l'axe et le controversé Sasraku en pointe. Toutefois, Bilel Khefifi et Bassirou Compaoré, qui ont participé aux derniers entraînements du CA sous la houlette de nouvel entraîneur Victor Zvunka, seront très vraisemblablement aptes pour disputer ce choc. Un véritable renfort qui pourrait aider les Clubistes à ficeler leur jeu devant la cage. Atef Dkhili sera sans aucun doute dans la cage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.