11 Février 2019

Congo-Kinshasa: L'ACB promeut la gouvernance et l'adaptation aux nouvelles technologies pour 2019

Trois grands défis du secteur bancaire congolais sont à relever en 2019 : la bonne gouvernance, l'adaptation aux nouvelles technologies et la transparence dans la gestion des établissements. C'est ce qu'a relevé le président de l'ACB, Yves Cuypers. C'était au cours de la cérémonie d'échange de vœux des membres du réseau financier congolais, organisée, le vendredi 8 février, au cercle Gourmant de Kinshasa.

L'Association congolaise des banques (ACB) n'a pas dérogé à sa règle observée au début de chaque année. Il s'agit notamment du traditionnel échange des vœux entre les membres qui composent cette structure de la finance et de l'économie de la République démocratique du Congo. Pour l'exercice 2019, la cérémonie s'est déroulée, le vendredi 8 février, au cercle Gourmand situé dans la comme de la Gombe.

Plusieurs personnalités du secteur bancaire congolais ont pris part à cette cérémonie. C'est le cas, à titre illustratif, de M.M. Deogratias Mutombo et Jean-Claude Masangu, respectivement gouverneur de la Banque centrale du Congo et gouverneur honoraire de la BCC. Le ministre du Plan, Modeste Bahati et les anciens présidents de l'ACB, Kiduele et Losembe, ont été également conviés à cette soirée.

Dans son allocution, le président de l'ACB, Yves Cuypers, a, entre autres, souligné les défis que sa structure compte relever au cours de l'année 2019. Il s'agit, entre autres, de la gouvernance et de la transparence. Des défis qui, selon lui, constituent les fondements nécessaires et indispensables pour un secteur bancaire mature et crédible.

Hormisles défis précités, M. Cuypers a aussi évoqué tant d'autres. Illustration : la technologie et la capacité des banques à rencontrer les critères de renforcement de leur couverture à absorber les risques.

Préoccupations

Pour le directeur général de la BCDC qui est arrivé fin mandat à la tête de l'ACB, « le respect des normes de gestion universellement acceptées associé aux règles de conformité strict, la volonté des banques à communiquer de manière crédible leurs informations, l'adaptation au monde dématérialiser à la hauteur de la société qui évoluent plus vite en exigeant des banques la réactivité et la souplesse tant technologique, règlementaire que sécuritaire, ainsi que le renforcement de la notoriété des établissements et la protection du système financier congolais », seront le fer de lance de l'Association pour cette nouvelle année.

Dans la foulé, le président de l'ACB, Yves Cuypers a formulé le vœu de voir, entre autres, l'adaptation de certaines politiques relatives au secteur bancaire en conformité avec la réalité du terrain de sorte que le choix à poser, par les uns et les autres, rencontre les intérêts de toutes les partie, mais surtout de la RDC.

A cet effet, « L'ACB est disposée à apporter sa pierre à l'édifice, c'est le vœu que je formule au nom de tous mes pairs », a-t-il souligné. Ce, avant de peindre le tableau des événements qui ont, pour sa part, fait de l'année 2018, une année exceptionnelle.

A ce sujet, il a fait allusion aux incertitudes qui planaient à l'aube de l'année 2019, tant sur le plan économique que monétaire et politique. Lesquelles incertitudes se sont, à ses yeux, avérées vaines.

« Le cours des matières premières en particulier se sont bien tenu, le cours de change est resté stable et l'inflation des prix maitrisée ». Et d'ajouter : « Le secteur bancaire a été performé, selon le gouverneur de la Banque centrale, dont le bénéfice consolidé de cette œuvre n'aura jamais été aussi élevé, des indicateurs de performance aussi bon, probablement sur les 25 dernières années », a fait remarquer M. Cuypers.

Par ailleurs, il a appelé au nom de ses pairs à une bonne justice. Et pour cause. «Une justice qui ne rend pas la justice est un obstacle à l'investissement et au développement tant économique que pour d'autres secteurs ».

Congo-Kinshasa

Une seule candidate à l'élection du bureau définitif de l'Assemblée

C'est finalement ce mercredi que doit avoir lieu l'élection du bureau définitif de l'Assemblée… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.