11 Février 2019

Congo-Brazzaville: Journée mondiale du malade - Des messes dites à Pointe-Noire

L'Eglise universelle a célébré, le 11 février, la fête de Notre-Dame de Lourdes, lors de la 17e journée de l'événement instituée en 1992, sur initiative du pape Jean Paul II. Dans le diocèse de la ville océane, des messes ont été dites dans différentes paroisses catholiques.

La journée était l'occasion « de rappeler que l'accompagnement des personnes souffrantes et la préservation du don de santé sont des priorités évangéliques». Elle a été célébrée cette année sur le thème «Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Des paroles bibliques tirées de Mathieu 10 verset 8 qui appellent au don de soi au service des plus fragilisés.

L'évangile des messes ayant marqué cette célébration a été tirée du livre de Jean, chapitre 2, versets 1 à 11. Passage biblique dans lequel on parle du premier signe ou premier miracle de Jésus-Christ qui transforma l'eau en vin sur l'intercession de sa mère Marie.

En la paroisse Sainte-Face-de-Jésus située dans le quartier Faubourg (arrondissement 5, Mongo Mpoukou), dans son homélie, l'abbé Roger Sambou, son curé, a appelé les fidèles à aller voir le médecin quand on est malade tout en se confiant à Dieu par la prière car, selon lui, «le médecin soigne et Dieu guérit». Et de la même manière que le malade se confie à Dieu, le médecin chrétien aussi doit se confier à Dieu, a-t-il indiqué. «La maladie survient à n'importe quel moment mais elle ne doit pas faire perdre l'espérance qui doit demeurer en lui. Nous devons nous rappeler tous les jours de notre vie que Dieu nous aime, son amour pour nous est sans fin" , a dit l'abbé Roger Mabiala, exhortant les chrétiens à persévérer, à garder courage et foi en toutes situations. Il doivent invoquer Jésus-Christ, le maître des circonstances, pour leur donner joie et vie, a-t-il invité, les conseillant à faire le chapelet pour demander l'intercession de Marie auprès de son fils Jésus-Christ, comme à Canaan, pour qu'il agisse dans leur vie.

En outre, il a fait état de la lettre du message du pape François, adressée à l'occasion de la Journée mondiale du malade. «L'Eglise, mère de tous les enfants, surtout des malades, rappelle que les gestes de don gratuit, comme ceux du bon samaritain, sont la voie la plus crédible de l'évangélisation. Le soin des malades a besoin de professionnalisme et de tendresse, de gestes gratuits, immédiats et simples comme une caresse, à travers lesquels on fait sentir à l'autre qu'il nous est cher», a souligné le pape, confiant les chrétiens à Marie, mère des chrétiens.

Cette journée est suivie du dimanche de la Santé, généralement le dimanche le plus proche du 11 février. De ce fait, au niveau de la paroisse Sainte-Face-de-Jésus, trois jours de dépistage du paludisme, de la tension artérielle et du diabète seront organisés du 15 au17 février, a informé son curé. La paroisse prévoit aussi une journée de charité. De ce fait, toute personne de bonne foi a été invitée à faire des dons de toutes sortes qui seront partagés aux plus démunis.

Notons que la Journée mondiale du malade a été célébrée de façon solennelle à Calcutta (Inde) et que le 11 février est aussi célébrée la Fête de Notre-Dame de Lourdes, anniversaire de la première apparition de Marie à Bernadette Soubirous. A cet effet, le pape François a publié un message dans lequel il exhorte toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté à un engagement renouvelé au service de ceux qui souffrent.

Congo-Brazzaville

Vie des partis - L'Unafec met en garde contre les détracteurs du chef de l'Etat

Par la voix de son président national, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, la formation politique, au départ… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.