Mali: Le championnat reporté

Annoncé les 9 et 10 février, par le Comité de normalisation de la Fémafoot, le processus du démarrage du championnat du Mali est réporté sur demande de la FIFA, à une date ultérieure.

En effet, l'instance suprême du football mondial, dans une correspondance en date du 8 février adressée à la présidente du Conor de la Fémafoot, Mme Daou Fatoumata Guindo, convoque les protagonistes de la crise du football malien à son siège à Zurich le 27 février prochain, dans une correspondance datée du 8 février 2019.

L'objectif de la convocation, organiser une réunion afin de pouvoir discuter ensemble de la marche à suivre pour l'intérêt du football malien.

« Nous vous referons à la sentence arbitrale (Tas) 2016-A-4913 du 15 novembre 2018 renvoyant aux sentences arbitrales Tas 2015-A-4297 du 4 octobre et Tas 2015-A-4069 du 16 novembre 2015.

« A cet égard, nous comprenons que la lecture des dites sentences arbitrales, en particulier celle du 15 novembre 2018, a créé une incompréhension auprès de certaines parties prenantes du football malien», a écrit la secrétaire général de la FIFA, Fatma Samoura.

« De ce fait, et afin de pouvoir discuter de la marche à suivre pour l'intérêt du football malien et ainsi définir du cadre légal univoque, nous estimons primordial d'organiser une réunion au siège de la Fifa à Zurich le 27 février 2019 à la quelle nous invitons les protagonistes suivants ».a -t-elle ajoutée.

Il s'agit de :

Mme Fatoumata Guindo, présidente du Comité de normalisation

Mr Issoufou Diallo, membre du Comité de normalisation et expert juridique

Mr Kassoum Coulibaly, président de la Ligue de football du district de Bamako

Mr Mamoutou Touré

Mr Salaha Baby

Mr Ichaka Diakité, club US Bougouni

Mr Abdoulaye Konaté, club US Kita

Mr Yéli Sissoko, appellant au Tas

Et la Secrétaire Générale de la Fifa, Fatma Samou de conclure : « Enfin, nous sommes d'avis qu'il serait préférable d'attendre l'issue de ladite réunion avant de démarrer le championnat malien ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.