12 Février 2019

Sénégal: Secteur secondaire - La valeur ajoutée a augmenté de 7,4% en 2017

Selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie(Ansd), la valeur ajoutée du secteur secondaire a augmenté de 7,4%, après 3,6% en 2016, contribuant ainsi à hauteur de 1,7 point à la croissance du PIB en 2017.

Cette performance est imputable aux activités extractives (18,5% contre -16,2% en 2016), à la construction (14,7% contre 5,6% en 2016), à la distribution de l'eau, assainissement et traitement des déchets (6,1% contre 3,0% en 2016), et à l'activité de fabrication des autres produits manufacturiers (5,9% contre 5,2% en 2016).

Ces sous-secteurs cités ci-avant, concourent respectivement à la croissance du PIB en 2017 de 0,4 point (après -0,4 point en 2016), 0,4 point (après 0,1 point en 2016), 0,1 point (après 0,03 point en 2016) et 0,4 point (après 0,3 point en 2016).

Le bon comportement des activités extractives est consécutif à la bonne tenue de la production de l'or (+14%), du zircon et du titane (+55%), et de services de soutien aux industries extractives pour la prospection minière (+82,9%).

La vigueur des activités de construction est impulsée par la mise en œuvre de nombreux projets dans le domaine des infrastructures de transport (Autoroute Ila Touba, prolongement de la VDN, Train Express Régional (TER), etc.) et de l'hydraulique.

En revanche, le rythme de croissance du secondaire est atténué par les activités des sous-secteurs du raffinage du pétrole et cokéfaction (3,4%, après 5,2% en 2016), de la fabrication des produits chimiques de base (3,6%, après 21,5% en 2016) et de la fabrication de produits agroalimentaires (4,7%, après 5,6% en 2016).

Sénégal

CAN 2019 - Qui de l'Algérie ou du Sénégal succédera au Cameroun ?

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent ce vendredi 19 juillet 2019 au Caire pour la finale de la 32e… Plus »

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.