12 Février 2019

Afrique de l'Ouest: Le réseau bancaire de l'UMOA s'est enrichi de 6 unités entre 2016 et 2017

Le système bancaire de l'UMOA a augmenté de 6 unités entre 2016 et 2017. Cette information est contenue dans la note d'information du 4ème trimestre 2018 sur la situation du système bancaire de l'UMOA au titre de l'année 2017.

Ainsi, au 31 décembre 2017, lit-on dans le document, le réseau compte 144 établissements de crédit agréés, dont 126 banques et 18 établissements financiers à caractère bancaire.

A l'en croire, cette évolution résulte : - de l'agrément, en qualité de banque, de «Wendkuni Bank International (WBI)» au Burkina, de la « Banque d'Abidjan » en Côte d'Ivoire et de « La Banque Outarde (LBO) » au Sénégal.

A cela s'ajoutent l'agrément, en qualité d'établissement financier à caractère bancaire, du « Bureau National d'Intermédiation Financière - AFUWA (BNIF-AFUWA) » et de « AL-IZZA Transfert d'Argent International (AL-IZZA) » au Niger ainsi que de « La Financière de l'Afrique de l'Ouest (LA FINAO) » au Sénégal.

A fin juin 2018, poursuit le document, l'effectif des établissements de crédit de l'Union s'est accru d'une unité par rapport à fin décembre 2017.

En effet, fait-il savoir, la fusion par absorption de la Banque de l'Habitat du Bénin (BHB) par Bank Of Africa - Bénin (BOA) a été compensée par les agréments accordés à United Bank for Africa-Mali (UBA-Mali) et à Banque Agricole du Faso (BADF), en qualité de banque.

Le taux de bancarisation passe à 17,7% au 31 décembre 2017

En termes de bancarisation des populations, la surveillance de l'évolution du réseau bancaire, laisse transparaitre que le nombre de comptes bancaires dans l'ensemble de l'Union s'établit à 11,5 millions en 2017. « Il en résulte un taux de bancarisation de 17,7% au 31 décembre 2017, contre 16,1% en 2016 ».

S'agissant de la densité du réseau, poursuit la note d'information, le nombre de guichets s'élève à 2.584 unités à fin décembre 2017, contre 2.532 unités en 2016, soit une augmentation de 1,7%.

Pour ce qui concerne les Distributeurs Automatiques de Billets et Guichets Automatiques de Banque (DAB/GAB), la même source avise qu'ils sont au nombre de 3.217 en 2017, contre 3.015 en 2016, soit une hausse de 6,7%.

Le Bénin mène la danse

En établissant la situation de la bancarisation au sens strict, la note d'information du 4ème trimestre 2018 sur la situation du système bancaire de l'UMOA présente le Bénin comme étant le pays de l'UMOA ayant le meilleur taux de bancarisation.

Selon la même source, le taux de bancarisation dans ce pays ressort à 22,1%, pour 201 guichets et 313 DAB/GAB. Et qu'il s'est établi au Burkina à 17,6%, pour 293 guichets et 431 DAB/GAB.

Sur cette même lancée, la note d'information ajoute qu'en Côte d'Ivoire, le taux de bancarisation se situe à 21,5%, pour 709 guichets et 1.004 DAB/GAB.

Pour la Guinée-Bissau, il informe que le taux de bancarisation se chiffre à 13,6%, pour 28 guichets et 28 DAB/GAB.

Alors que le Mali affiche un taux de bancarisation qui ressort à 16,5%, pour 489 guichets et 472 DAB/GAB.

Au Niger, note le document, le taux de bancarisation s'établit à 6,5%, pour 156 guichets et 186 DAB/GAB alors que le Sénégal atteint un taux de bancarisation de 19,0%, pour 481 guichets et 499 DAB/GAB.

Pour finir, la note d'information confie qu'au Togo, le taux de bancarisation se chiffre à 23,8%, pour 227 guichets et 284 DAB/GAB.

Afrique de l'Ouest

Frappe de Barkhane près de Dialloubé dans la région de Mopti

Au Mali, la force française Barkhane a mené une opération aérienne mercredi 13… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.