Afrique: Réintégrant Ismaily d'Egypte en C1 - Le jury d'Appel de la CAF démontre que le terrain n'a pas été envahi...

C'est du nouveau à la Caf. Le Club d'Ismaily Sporting d'Egypte, disqualifié de la Ligue de champions de la Caf, il y a plus de deux semaines par le Comité d'Organisation des compétitions Inter Clubs et des Licences des Clubs, vient d'être réhabilité par le jury d'Appel de la Caf, chez qui, il a interjeté l'appel.

Le jury d'Appel a, dans son réquisitoire, démontré que le terrain n'a jamais été envahi par les supporteurs, et aussi l'équipe visiteuse n'a jamais été agressée, contrairement au rapport établi par les officiels, image à l'appui. Du coup, Ismaily réintègre la compétition et jouera son match raté de la troisième journée contre Constantine d'Algérie.

Le jury rappelle que les officiels du match n° CL 96 entre Ismaily SC d'Egypte et Club Africain de Tunisie ont mentionné dans leurs rapports que les supporteurs de l'équipe hôte d'Ismaily SC ont jeté en permanence des pierres et des bouteilles d'eau sur l'arbitre assistant et l'équipe visiteuse, plus précisément à la (86ème) lors du corner accordé au Club Africain.

Après plusieurs tentatives infructueuses de reprendre le jeu, il a été décidé d'annuler le match et les deux équipes ainsi que les officiels du match ont été escortés aux vestiaires par le personnel de sécurité. Se référant au règlement de compétition notamment, au chapitre XII, article 3; Chapitre XI article 13 et chapitre XI article 18, le Comité d'organisation des compétitions interclubs et des licences des clubs a décidé, le 23 janvier 2019, d'éliminer Ismaily SC de la Ligue des Champions Total 2018/2019 et que tous les résultats des matches auxquels l'équipe a participé sont annulés sans préjudice d'autres sanctions pouvant être imposées par le conseil de discipline de la CAF.

Le 24 janvier 2019, Ismaily a fait appel de la décision du Comité d'organisation des compétitions interclubs et des licences de clubs. Ismaily Sporting Club a, en outre, envoyé le 2 février 2019 son mémoire d'appel.

Les considérations et résolutions de la CAF

Considérant que les dispositions du chapitre XII, article 3 du Règlement des compétitions stipulent que: "Si l'arbitre est obligé d'arrêter le match avant la fin du temps réglementaire en raison d'une invasion du terrain ou d'une agression contre l'équipe visiteuse, l'équipe hôte sera considérée comme perdante et sera éliminée de la compétition, sans préjudice des sanctions prévues dans le règlement ».

Considérant que, pour que les dispositions de l'article 3 soient appliquées, il devrait y avoir une invasion du terrain ou une agression contre l'équipe visiteuse; Considérant qu'il est établi que le terrain n'a pas été envahi; Considérant que l'agression de l'équipe visiteuse n'a pas pu être établie par les rapports des officiels, les vidéos du match; ou par tout incident signalé; Concernant la décision du Comité d'Organisation des compétitions Inter Clubs et des Licences des Clubs sur le match n°96 Ismaily (Egypte) vs Club Africain (Tunisie) joué dans le cadre de la Ligue des Champions CAF Total 2018/2019, le Jury d'Appel a décidé ce qui suit : 1. L'appel du club Ismaily Sporting est recevable ; 2. L'appel du club Ismaily Sporting est argumenté ; 3. Le club Ismaily Sporting est réintégré à la Ligue des Champions CAF Total 2018/2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.