11 Février 2019

Algérie: L'industrie algérienne se développe avec force grâce à la stabilité du pays

Bouira — L'Industrie algérienne a commencé à se développer davantage ces dernières années grâce à la stabilité politique et sécuritaire que connaît le pays, a affirmé lundi à Bouira le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, qui a inauguré et lancé quelques projets relevant de son secteur dans cette wilaya du centre du pays.

Lors d'un point de presse organisé à la fin de sa visite, M. Yousfi s'est dit satisfait des progrès que connaît le secteur de l'industrie en Algérie.

"A Bouira, nous avons vu une technologie de pointe utilisée dans le complexe agroalimentaire du groupe Bali inauguré à El-Hachimia, ainsi qu'à l'usine Bio Pharm de production pharmaceutique, lancée cette après-midi au niveau de la zone industrielle de Sidi Khaled, dans la commune d'Oued El-Bardi (Sud de Bouira).

Cela honore ces entreprises et toute l'Algérie", a-t-il souligné. "Nous avons constaté également l'évolution positive de l'unité de l'entreprise nationale de peinture (ENAP) de Lakhdaria qui travaille et qui couvre plus de la moitié du marché national.

Elle exporte et elle a des projets dans le futur, c'est très important pour notre secteur et pour notre pays", a souligné M. Yousfi, qui a visité, au cours de son déplacement, l'usine de production de plâtre d'El-Adjiba (est de Bouira), qui est un groupement algéro-français (Cosider-Lafarge) créé en mai 2002.

Les moyens technologiques de pointe utilisés par ces investisseurs "prouve que l'industrie algérienne se développe davantage et avec force, grâce au climat de stabilité et de confiance que ressentent les investisseurs en Algérie", s'est réjoui le ministre.

M. Yousfi a saisi cette occasion pour exprimer sa satisfaction quant aux opportunités et aux potentialités qu'offre la wilaya de Bouira en matière de compétences humaines et de ressources naturelles en agriculture et en industrie.

"Nous voulons renforcer l'industrie minière dans cette wilaya qui renferme d'importantes richesses naturelles comme la célestine (pierre naturelle) utilisé dans l'industrie chimique, Bouira est la plus riche des wilayas en ce produit", a-t-il expliqué à la presse. Le ministre a réaffirmé, par ailleurs, l'engagement de son département à œuvrer pour le renforcement des autres industries.

"Nos entreprise se développent progressivement. Nous avons une usine de Crystal à Oran qui est actuellement en production, à Guelma, Ain Smara, Flifla et Tlemcen également, où nous allons renforcer la production". Youcef Yousfi a fait état également d'un projet, adopté par le gouvernement, pour la réalisation d'une usine de production du phosphate.

"Avec ce projet, nous comptons augmenter (la production) de deux millions de quintaux à 12 millions qx. Cette quantité est destinée à la production d'engrais, dont 60 à 70 % de la production sera destinée à l'exportation pour un montant pouvant aller de 1,5 à 2 milliards de dollars", a précisé le ministre.

Plusieurs autres usines d'exploitation de marbre et de granite, ainsi que de manganèse, zinc et plomb et de Célestine, ainsi que de fer, seront lancés et relancé à Bouira, Béjaia, Bechar et dont les études sont en cours d'achèvement, relevé M. Yousfi qui a annoncé également qu'une étude est en cours de finalisation pour l'exploitation des gisements d'or existant dans la wilaya de Tamanrasset, dans l'extrême sud algérien.

A propos de l'entreprise nationale de production de détergents de Sour El-Ghozlane, qui fait face à de sérieuses difficultés financières, M. Yousfi a expliqué que ce sujet était au cœur des priorités de son département qui examine les moyens permettant de trouver des solutions à la situation.

Algérie

Paris se dit "surpris' des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur

Paris s'est dit "surpris" des déclarations du ministre libyen de l'Intérieur qui a accusé jeudi la… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.