Algérie: Une Omra pour les familles des imams martyrs de la tragédie nationale

Alger — Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a supervisé, lundi à Alger, la cérémonie de départ des familles des imams tombés en martyrs durant tragédie nationale, à destination des Lieux-Saints de l'Islam pour accomplir les rites de la Omra.

A cette occasion, M. Aissa a estimé dans une déclaration à la presse, que "cette action est la première du genre depuis l'indépendance", ajoutant que cette initiative sera encadrée par l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), avec la participation des agences de voyage et de tourisme et des entreprises publiques et privées.

Le ministre a mis en avant la prise en charge par l'Etat des familles des martyrs du devoir national dont des imams et des agents de mosquées, à l'instar du reste des autres corps.

M. Aissa a rendu hommage aux 114 imams tombés en martyrs pendant la décennie noire alors qu'ils défendaient les mosquées, refusant qu'"elles servent de tribunes de destruction de l'Algérie", outre trois (03) martyrs du secteur desAffaires religieuses qui ont trouvé la mort, pendant la période s'étalant de 2016 à 2018.

Le ministre a également annoncé que des boulevards de certaines villes algériennes seront baptisées du nom de ces imams martyrs victimes de la tragédie nationale.

Il convient de signaler que la compagnie Air Algérie a consacré un vol spécial destiné au transport de ces familles, venues de différentes wilayas du pays, vers les Lieux-Saints de l'Islam pour l'accomplissement de la Omar.

Ce groupe, rappelle-t-on, est constitué de 250 personnes, y compris le staff administratif et médical.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.