Algérie: Inondations - Vers la mise en place d'un réseau national de prévision

- Le ministres des Ressources en eau, Hocine Necib a fait état, lundi à Alger, de la prochaine mise en place d'un réseau national de prévision des inondations à travers la réalisation de plusieurs stations dotées de technologies de pointes au niveau des sites exposés à ce risque.

Une centaine de stations automatiques de haute technologie a été acquise et installée au niveau des différentes sites exposées au risque d'inondation pour prévenir ce phénomène plusieurs heures avant sa production en attendant la mise en place d'un réseau national à cet effet, a précisé M. Necib lors d'une conférence de presse animée au terme de l'ouverture du 15e Salon international des équipements technologiques et des services de l'eau (SIEE Pollutec), à Alger, en présence de membres du gouvernement.

Les départements des Ressources en eau et de l'Intérieur œuvrent de concert à l'équipement de toutes les villes de ce type de ces stations de prévision des inondations, a-t-il poursuivi.

Rappelant l'existence de plus de 700 sites à risque d'inondation en Algérie, M. Necib a soutenu que la majorité de ces zones étaient sous contrôle, même s'il en demeure quelques uns assez dangereux en raison des précipitations et des changements climatiques que connait le pays.

M. Necib a évoqué également la nouvelle stratégie mise au point, en collaboration avec l'Union européenne (UE), et qui a permis une parfaite et minutieuse connaissance de ce phénomène naturel grâce à une étude profonde menée sur plusieurs années.

Pour réduire les risques d'inondation, l'effort a été axé sur les oueds, à travers leur aménagement et entretien, l'élargissant de la capacité des canalisations des eaux pluviales et l'élaboration de plan d'urbanisme propre à chacune des régions du pays, a conclu le ministre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.