Ile Maurice: Négligence - Un résident des Îles Caïmans réclame Rs 1 M à CIM Finance

11 Février 2019

Rs 1 million. C'est la somme que réclame Vikash Sobrun, un résident des Îles Caïmans, à CIM Finance, pour négligence. Par le biais de son avoué, Me Vashish Bhugoo, il a fait servir une mise en demeure à la compagnie, la semaine dernière.

Vikash Sobrun explique dans la mise en demeure qu'il est client chez CIM Finance depuis 1999. Fin 2018, dit-il, alors qu'il se trouvait à Maurice, il a approché la compagnie pour savoir s'il était éligible à une facilité de crédit. Or, grande est sa surprise d'apprendre qu'il doit de l'argent.

«Lorsque je me suis rendu au bureau de CIM Finance à Curepipe pour prendre des renseignements sur une éventuelle facilité de crédit, un des préposés m'a informé que j'avais été mis sur la liste noire du système, étant donné que j'ai des arriérés d'un montant de Rs 9 850 sur la carte de crédit à laquelle j'aurais souscrite», raconte le plaignant.

Stupéfait, Vikash Sobrun demande qu'une copie de sa demande pour une carte de crédit lui soit remise. De même qu'une copie de la pièce identité qu'il aurait fournie à l'époque. Il constate alors que ce n'est pas sa signature. «The application was filled by someone else and he believes that the 'préposés' have acted negligently in failing to ascertain that the signatory on the application form and the applicant is the same person in whose name the application is being made», écrit Me Bhugoo, qui a préparé la mise en demeure.

Pour Vikash Sobrun, cela constitue une faute de la part de CIM Finance. Il estime les dommages à Rs 1 million. «Je ne me trouvais pas à Maurice au moment où la demande a été faite et je compte porter plainte à la police pour usage de faux et complot», annonce-t-il.

Sollicité pour une réaction, le représentant de la compagnie était injoignable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.