Sénégal: Rapatriement des journalistes sur Dakar - La gendarmerie de Tamba prend les devants

12 Février 2019

La compagnie de gendarmerie de Tambacounda, renforcée par les éléments de l'escadron territorial de ladite région s'est donné les moyens d'assurer la sécurité des journalistes pris pour cible par des jeunes déterminés à leur faire la peau.

A 14 h 40 mn, les éléments étaient déjà sur place. Et depuis lors, la situation est revue à la normale. Ils sont restés pré-positionnés au poste de santé de Dotou où les journalistes sont restés toute la journée.

Finalement, les journalistes laissés à eux-mêmes par le convoi du candidat du Parti pour l'Unité et le Rassemblement (PUR) rentrent à Dakar jusqu'à nouvel ordre.

Pour rappel, des actes de violence graves ont interrompu la caravane du PUR à Tambacounda, occasionnant deux morts et des voitures brûlées dont le bus des journalistes.

Aux dernières nouvelles et par l'entremise de certains patrons de presse, les autorités publiques ont décidé de les rapatrier à Dakar. Un bus totalement pris en charge par la Gendarmerie leur a été affecté pour un retour sain et sauf.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.