12 Février 2019

Sénégal: Attaque contre les journalistes à Tamba - Vague d'indignations et de condamnations

L'attaque du car des journalistes couvrant la campagne du candidat du PUR, El Hadji Issa Sall, suite aux incidents meurtriers entre les militants de ce dernier et ceux du candidat de BBY, a fait 8 blessés dont 2 grièvement.

Les organisations faitières des médias condamnent fermement cet incident malheureux et engagent les responsabilités des différents candidats et du ministère de l'Intérieur.

SYNPICS CONDAMNE CETTE ATTAQUE AVEC LA PLUS GRANDE FERMETE

«Le Bureau exécutif national du SYNPICS condamne très fermement l'attaque d'un bus dans lequel se trouvaient 27 journalistes couvrant la campagne électorale du candidat du PUR, El Hadji Issa Sall, intervenue à la sortie de Tambacounda, vers Kothiariy. Le SYNPICS, condamne cette attaque avec la plus grande fermeté.

La sécurité des journalistes couvrant la campagne de la présidentielle dans les différents bastions politiques doit être une priorité absolue aussi bien pour les candidats que des autorités en charge de la sécurité publique.

Nous en appelons au ministre de l'Intérieur, garant de la sécurité des citoyens et de leurs biens, à prendre toutes les mesures pour que plus jamais un journaliste ne fasse l'objet de la moindre attaque sur le champ du reportage.

Le SYNPICS invite tous les candidats à l'élection présidentielle à faire sienne la sécurité des journalistes mis dans leurs cortèges... Sur un groupe de 27 journalistes, il nous revient que huit d'entre eux ont subi des blessures.

Particulièrement deux de nos confrères, gravement blessés, ont fait l'objet d'une prise en charge hospitalière.

Le SYNPICS, en coordination avec le ministre de l'Intérieur et le commandement de la Gendarmerie nationale a, sans tarder, entrepris les démarches auprès des autorités compétentes pour que ces journalistes dont la sécurité est mise en péril, soient rapatriés sur Dakar».

APPEL CONDAMNE UNE AGRESSION SAUVAGE ET BARBARE

Rappelant que les journalistes attaqués «ont dû leur salut à une intervention rapide et professionnelle de la Gendarmerie...», l'Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en Lingne (APPEL) qualifie cette agression de «sauvage et barbare».

APPEL qui «tient à condamner la violence sous toutes ses formes... demande une coordination de toutes les organisations faitières des médias pour une ou des actions fortes à mener pour condamner et marquer les esprits de tous les candidats... pour que de tels actes ne se reproduisent plus jamais.

APPEL... se réservent le droit de prendre toute initiative visant la protection de ses reporters fut-elle boycott ou black-out d'un ou des candidats dont les militants seraient reconnus comme étant agresseurs de journalistes.»

LA CJRS APPELLE AU BOYCOTT DE LA CAMPAGNE

Dans une vidéo, le président de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs), Pape Ndiaye, rappelle aux journalistes qu'aucun article ne vaut la vie. «Nous condamnons ce qui s'est passé à Tambacounda.

Des journalistes ont été attaqués, blessés dans l'exercice de leur fonction, parce qu'ils suivent le candidat Issa Sall. Les journalistes ne sont pour aucun candidat, ils font juste leur travail.

C'est ce genre de situation qui nous a poussé à alerter l'Etat du Sénégal, les Forces de l'ordre, l'Etat-major des politiques pour que la situation des journalistes soit prise en considération. J'appelle tous les reporters qui sont sur le terrain et qui suivent les candidats à boycotter la couverture jusqu'à ce que leur sécurité soit assurée.

Ce n'est pas la peine de faire un travail au péril de sa vie. S'il n'y a pas de sécurité et que les matériels sont brulés, comment peuvent-ils faire le travail?

J'interpelle les responsables de rédaction, qu'ils rappellent leurs reporters sur le terrain, jusqu'à ce que la sécurité soit assurée par l'Etat du Sénégal et les Forces de l'ordre.»

Sénégal

Macky Sall veut s'attaquer aux dérives au sein de l'État

Au Sénégal, le président Macky Sall n'a toujours pas communiqué sur son projet de… Plus »

Copyright © 2019 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.