Sénégal: Protection de l'écosystème environnemental en Casamance - Idy annonce un programme spcial de gestion de la forêt

12 Février 2019

En caravane Orange dans le Fouladou ! Le candidat de la coalition Idy2019, Idrissa Seck a annoncé un programme spécial de gestion de la forêt. S'exprimant devant ses partisans à Kolda, à Médina Yoro Foula et à Sedhiou, Idrissa Seck a indiqué que ce programme qui aura pour fondement la reforestation permettra de créer des emplois à travers une gestion rationnelle et durable des ressources.

La question de la déforestation causée par le trafic illicite du bois de la Casamance s'est invitée dans la campagne du candidat de la coalition Idy2019.

A peine arrivé dans la région naturelle de la Casamance en provenance du Sénégal oriental, Idrissa Seck a étalé sa recette devant permettre, à terme, de redonner à la forêt casamançaise son éclat d'entente.

S'exprimant devant une foule de partisans au terme d'une caravane Orange à travers les grandes artères de la capitale du Fouladou, Idrissa Seck a annoncé un programme spécial de gestion de la forêt de Casamance.

Poursuivant son propos, le candidat Idrissa Seck a expliqué au sujet de l'objectif de ce nouveau programme spécial qu'il compte mettre en œuvre dès sa prise de fonction comme cinquième président de la République du Sénégal, est «d'instaurer une nouvelle gestion des ressources sur la base des trois relations que nous avons avec notre environnement».

«Nous avons défini un programme qui permettra de gérer l'Environnement pour que l'habitat soit sain, que les ressources soient abondantes, notamment à travers la reforestation.

Parce que la forêt est une richesse si elle est gérée de façon durable comme l'Océan l'est et qui nous fournit du poisson», a expliqué Idrissa Seck avant d'ajouter : «Cette nouvelle politique environnementale s'adressera à la fois à l'assainissement, à l'habitat, à la gestion rationnelle et durable des ressources que nous fournissent notre forêt, notre océan et une gestion rationnelle des déchets pour éviter les bombes écologiques comme Mbeubeuss ou d'autres décharges de cette nature».

Poursuivant son propos, il souligne que «cela peut créer des emplois pour la jeunesse». Idrissa Seck, a, par ailleurs, profité de sa tribune pour dénoncer «l'absence dans la région de Kolda de certaines infrastructures sociales de base».

«Il est inadmissible que des régions soient privées de gynécologues et de pédiatres. Qu'on soit obligé de quitter Vélingara, Kolda pour aller faire un scanner à Dakar. Il faut que nos services sanitaires assurent la prestation aux populations quelque soit les spécialités».

«Macky Sall n'a aucune alternative face aux difficultés des sénégalais»

Après Kolda, le candidat Idrissa Seck s'est ensuite rendu à Médina Yoro Foula où, il a été accueilli en pleine nuit par une forte mobilisation de la population locale.

Dans cette localité, relié à Kolda par une piste sablonneuse de plus de 90 km, Idrissa Seck qui était accompagné de Pape Diop, leader de Bokk Gis Gis a profité de sa tribune pour lancer quelques piques au président candidat sortant qui selon lui, «n'a aucune alternative face aux difficultés des sénégalais».

«Si la vision se limite à Diamniadio, cela cause problème», a-t-il lancé non sans dénoncer l'état de dégradation de la piste d'accès à cette localité.

En partance pour la région de Sedhiou hier, Idrissa Seck a reçu le soutien des responsables libéraux des villages établis le long de la route RN2 reliant Kolda à Sedhiou.

Sur son trajet vers la capitale du Pakao, le cortège de la coalition Idy2019 a marqué plusieurs arrêts pour saluer les militants. Fortement mobilisés à l'entrée de leur localité, les militants accompagnaient le cortège en caravane jusqu'à la sortie en scandant «Idy président».

Le baal de ses accueils populaires au candidat Idrissa Seck a été ouvert par les habitants du village Sarre Mody et leur chef, Cellou Baldé . Pour souhaiter la bienvenue au candidat Idrissa Seck et sa délégation dans le Pakao, Cellou Baldé dont le village est le point d'entrée de la région de Sedhiou à partir de Kolda a mobilisé tous ses administrés.

Les autres villages sont entre autres, Djina Oulé, Sare Mamadou, Sare Bouya, Karcia et la commune Dianah Bah.

Accueilli dans cette localité par le premier magistrat Abdoulaye Kébé, maire libéral, Idrissa Seck qui est accompagné dans cette tournée de Pape Diop a fait un passage chez El Hadj Demba Souane, marabout de la localité qui a prié pour lui avant de reprendre son trajet jusqu'à Sedhiou dans la même ambiance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.