Tunisie: Privilégier le dialogue interculturel

12 Février 2019

Afin de prévenir la radicalisation violente des jeunes, une initiative a pris forme dans le cadre des échanges internationaux de jeunes par le biais de la mise en place d'un projet de partenariat stratégique intitulé Pride.

Ce projet, piloté par trois partenaires : le Club culturel Ali Belhouane (Tunisie), la Fondation INFA (France) et IKAB- Bildungswerk (Allemagne), en coopération avec des structures expertes dans le domaine de la prévention de la radicalisation - Alifs (France), Carep (Tunisie) et Ufuq (Allemagne), tend à promouvoir les échanges internationaux, à travers desquels les participants développeront leurs valeurs démocratiques et leurs compétences de citoyenneté active, comme moyen de prévention primaire.

Le projet Pride qui s'étale jusqu'au mois de mars 2020 va privilégier le dialogue interculturel et soutenir les divers acteurs du secteur de la jeunesse (travailleurs sociaux, enseignants, formateurs, etc.), et ce, dans le but de les sensibiliser et les accompagner dans les actions de prévention de la radicalisation violente en recourant à des outils pédagogiques innovants qui comportent une application web pédagogique, une plateforme d'apprentissage en ligne et un guide pédagogique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.