Cameroun: Ebolowa - Engagement et patriotisme

La 53e édition de la fête nationale de la jeunesse célébrée hier avec faste et solennité.

Un seul acte et trois scènes. La fête nationale de la jeunesse a connu une célébration étendue à trois lieux de manifestation, cette année, dans la capitale régionale d'Ebolowa. D'abord, c'est la Place des solennités de Nko'ovos qui a été le théâtre principal des festivités, avec un défilé grandeur nature, présidé par le gouverneur Félix Nguélé Nguélé, rassemblant les élèves et étudiants des établissements primaire, secondaire et du supérieur établis dans la capitale régionale du Sud et environs.

Et à travers chants, pancartes et banderoles, le message d'une jeunesse active a été entendu : engagement et patriotisme, dans un climat de paix, pour le développement intégral du Cameroun ont été réaffirmés. Nous étions alors là au terme de plus de dix jours de festivités qui auront connu des activités diverses et dont les lauréats ont reçu trophées et primes des mains du gouverneur, du préfet de la Mvila et du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine d'Ebolowa.

Autres lieux, autres acteurs, mais activités similaires. Les sites de Ngalan, arrondissement d'Ebolowa Ier et de Bilon, arrondissement d'Ebolowa II, ont accueilli les jeunes scolaires et membres des associations diverses pour réaffirmer le même message : celui de s'engager, corps et âme, pour un Cameroun où règne et se développe le vivre-ensemble, pour le bonheur de tous et de chacun. Autour des sous-préfets.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.